Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Top 14 : Le Stade Rochelais balayé au Racing (50-14)

dimanche 3 mars 2019 à 10:14 Par Thomas Coignac, France Bleu La Rochelle

Tout allait trop vite pour le Stade Rochelais, ce samedi, sur la pelouse de Paris La Défense-Arena. Les Maritimes étaient déjà menés 19-0 au bout de 11 minutes de jeu, et n'ont pas redressé la barre. Ils ont encaissé huit essais. Leur plus large défaite de la saison, la deuxième consécutive.

Vicent Pelo (balle en main) arrêté par la défense du Racing, sous les yeux d'Alexis Balès (à droite), et William Demotte (derrière).
Vicent Pelo (balle en main) arrêté par la défense du Racing, sous les yeux d'Alexis Balès (à droite), et William Demotte (derrière). © AFP - KENZO TRIBOUILLARD

La Rochelle, France

Le Racing s'est fâché. Défaits sur la pelouse de Castres le week-end dernier, les Racingmen ont mis du rythme, et de la vitesse d'entrée, sur leur pelouse synthétique de Paris-La Défense Arena. En onze minutes, les Franciliens avaient déjà été trois fois derrière la ligne, dont un doublé de Teddy Thomas, beaucoup plus rapide que la défense des Jaune et Noir (7e, 11e), précédé d'un essai en force de Dominic Bird sous les poteaux. 

Collectivement on a subi 

19-0 en 11 minutes, le Racing a déjà son bonus en poche. Et le match était déjà plié, comme celui de la semaine précédente contre Stade Français. Deux fois, les Maritimes sont partis de trop loin. "Collectivement, on a subi. C'est la somme de plusieurs choses: un défaut technique, un manque de structure, le manque d'anticipation, on a joué trop en réaction", déclarait un Jono Gibbes dépité, à la fin du match. Le technicien néo-zélandais était le seul à venir s'exprimer devant la presse, à la fin du match, les joueurs étant interdits de parler aux médias. 

Doublé de Sinzelle, quand même 

Mais c'est le déficit de puissance qui était particulièrement criant sur le 4e essai des Ciel et Blanc, quand Jordan Joseph, faisait exploser Ihaia West au contact pour arracher le ballon et aller aplatir. Certes, il y a bien eu quelques jolis gestes, comme ce doublé de Sinzelle, servi tour à tour par un demi-tour contact de Geoffrey Doumayrou (30e) et une sautée de West (44e). Mais la naïveté défensive rochelaise, comme sur l'essai de Juan Imhoff, où l'Argentin échangeait deux passes de 25 mètres avec un intenable Teddy Thomas, était fatale. 

Castres et le Racing se rapprochent, le Stade Français peut-être

Une défaite sans conséquence immédiate au classement, puisque les Rochelais restent 4e. Mais le Racing revient à 5 points, Castres, qui s'est imposé à Lyon, à deux unités, et le Stade Français, en cas de victoire contre Toulouse ce dimanche, pourrait intégrer le Top 6. Les six premières places, voilà l'objectif réaliste des Rochelais, tant les deux premières places de Clermont et Toulouse semblent désormais inaccessibles. Et il faudra de nouveau se déplacer pour la prochaine journée, à Agen. Un adversaire qui lutte pour son maintien, et qui a certainement coché toutes les rencontres dans son stade Armandie. 

La fiche du match

Top 14 - Phase régulière - 18e journée  
A Nanterre (Arena), Racing 92 bat La Rochelle 50 à 14 (mi-temps: 29-7)
Temps : enceinte couverte  
Terrain: pelouse synthétique  
Spectateurs: 15.046  
Arbitre: Jonathan Dufort                      

Les points

Racing 92 : 8 essais Bird (5e), T. Thomas (7e, 11e, 63e), Jor. Joseph (23e), Russell (38e), Imhoff (70e), Chavancy (80e), 5 transformations Russell (5e, 11e), Iribaren (63e), Volavola (70e, 80e)  
La Rochelle : 2 essais Sinzelle (30e, 44e), 2 transformations Lafage (30e), West (44e)

Les équipes

Racing 92 : Dulin - T. Thomas, Vakatawa (Klemenczak 58e), Chavancy, Imhoff - (o) Russell (Volavola 65e), (m) Iribaren (Gibert 68e) - Chouzenoux (Diallo 66e), Jor. Joseph, Palu (Chouzenoux 75e) - Nakarawa (Bird 73e), Bird (Do. Ryan 60e) - Tameifuna (Gomes Sa 48e), Szarzewksi (Baubigny 41e), Ben Arous (Kakovin 41e)  

La Rochelle : Murimurivalu (Aguillon 62e) - Retière, Doumayrou, Sinzelle, Pi. Boudéhent (Plessis-Couillaud 65e) - (o) West, (m) Balès (Kerr-Barlow 53e) - Kieft (Pa. Boudéhent 66e), Vito (Demotte 72e), Gourdon - Demotte (Levave 40e), Sazy - Atonio (Puafisi 56e), Bourgarit (Lagrange 62e), Pelo (Priso 40e) 

Les résultats de la 18e journée