Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Toulouse : Apres le placement en garde à vue de quatre supporters, les Indians demandent au TFC de retirer sa plainte

-
Par , France Bleu Occitanie

Les quatre supporters placés, interpellés ce mardi matin, doivent être déférés cet après midi au palais de justice. Le président des Indians Tolosa demande au club de retirer sa plainte pour usage de fumigènes ou de s'en expliquer publiquement

les Indians attendent une explication de la part du club
les Indians attendent une explication de la part du club © Radio France - MICHEL CLEMENTZ / WORLDPICTUR

toulouse

Le président des Indians monte au créneau après le placement en garde à vue de quatre des siens ce mardi au lever du jour. Tous interpellés par la police à leur domicile pour avoir allumé des fumigènes dans l'enceinte du stadium lors du match TFC / Dijon du 17 août. Le club toulousain a porté plainte "pour échapper aux sanctions de la ligue" disent les supporters.  Des placements en garde à vue "totalement démesurés" dit le président des Indians Tolosa, Alexandre Roux, dans un entretien exclusif pour France Bleu Occitanie.

"Normalement on voit ça pour les terroristes" - A. Roux

Pour lui les actions simultanées des policiers, qui ont agit entre 6 et 7 heures du matin, sont celles généralement utilisées pour des terroristes ou des gros trafiquants de drogue. Une incompréhension doublée d'une certaine rancœur envers le TFC. Le club toulousain qui a "_déposé plainte contre ses propres supporters".  _Alexandre Roux appelle désormais le club à retirer sa plainte pour  "sortir d'affaires" les quatre supporters où alors qu'il s'en explique "publiquement".

Le président des Indians Tolosa avoue n'avoir eu "aucun contact" avec les dirigeants toulousains ce mardi. le président délégué du club, que nous avons contacté, n'a pas donné suite.

Les quatre mis en cause ont reçu de nombreux messages de soutien via les réseaux sociaux.

Interdictions de stade

Selon un communiqué de l'Association de la Défense des Intérêts des Supporters Toulousains, les quatre supportés ont écopé d'interdiction de stade.

L'un mineur,  est 'interdit de stade pour six mois pour avoir mis une cagoule", dit l'ADIST.
Les trois majeurs eux sont interdits e stade à domicile, "avec pointage jusqu'à leur procès dans six mois."

Le TFC n'a toujours pas réagi ni répondu à nos sollicitations.

Choix de la station

France Bleu