Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Toulouse aurait dû monter directement en Ligue 1 à la place de Clermont ou Troyes", regrette Elie Baup

-
Par , France Bleu Occitanie

Il a entraîné à la fois Toulouse et Nantes en Ligue 1, mais son cœur est bien violet. Elie Baup, né dans le Comminges et passé par le Tarn et l'Aude dans sa jeunesse, revendique sa fierté occitane. Et c'est derrière les Violets qu'il est clairement dans ce duel pour l'élite.

Elie Baup a entraîné le TFC de 2006 à 2008 et ensuite le FC Nantes entre 2008 et 2009.
Elie Baup a entraîné le TFC de 2006 à 2008 et ensuite le FC Nantes entre 2008 et 2009. © Maxppp - Philippe Renault

Toulouse est en ballotage défavorable après sa défaite en barrage aller contre Nantes (1-2) au Stadium ce jeudi. Il faudra battre les Canaris 2-0 ou 3-1 dimanche soir à la Beaujoire pour monter dans l'élite la saison prochaine. Le natif de Saint-Gaudens, Elie Baup, ancien entraîneur du TFC (2006-2008) et du FC Nantes (2008-2009) était l'invité de France Bleu Occitanie ce vendredi. 

Que s'est-il passé hier au Stadium, Elie ?

Il y a eu un peu de retenue, je dirais, au début de la part du TFC. Ils ont mal commencé le match, ils n'étaient pas confiants. Ils ont essayé de se jauger par rapport à Nantes. Ils ont pris un but très vite, c'est compliqué ensuite. La situation reste difficile.

Est-ce qu'on peut imaginer que les joueurs ont été quelque peu tétanisés par l'enjeu? 

Oui, il y a un peu de ça au départ. Le FC Nantes aurait dû se maintenir en Ligue 1, elle a un beau potentiel, elle a fini fort sa fin de saison. On a senti l'interrogation chez les violets, et Nantes a imprimé un rythme fort avec confiance, comme un match de Ligue 1. 

Que va dire Patrice Garande à ses hommes ?

Le discours, il a dû mal à tenir à la mi-temps parce que j'ai vu une équipe de Toulouse en deuxième période un peu mieux. Il faut croire en son jeu. Et dans la mesure où il n'a pas de supporteurs dans les tribunes, ça reste neutre, on ne peut pas dire qu'il y ait des matchs aller et retour.

Vous voulez dire que dimanche, le FC Nantes ne sera pas plus porté à la Beaujoire qu'au Stadium ? Les Nantais ne vont-ils pas être plus en confiance chez eux ?

Non pas plus que hier. C'est une question d'état d'esprit physique, de fraîcheur mentale. Là, c'est sûr qu'en gagnant hier à Toulouse, Nantes a les choses bien en place dans sa tête, ils savent qu'ils peuvent passer. Il faudra dès le début que Toulouse montre les crocs, soit agressif sur le porteur du ballon, soit capable d'aller bousculer l'équipe nantaise dès le début du match pour l'emporter. 

Pour accéder à la Ligue1, il faut un exploit dimanche soir à la Beaujoire....

Il faut ne pas prendre de but, déjà. Il y a du potentiel offensif à Nantes avec Blas, Koulibaly. Le TFC aussi, il faut qu'ils se portent vers le but de Lafont et qu'ils marquent très tôt. 

"Mon cœur est Toulousain, il faut y croire."

Les Toulousains ont-ils les épaules pour retourner dans l'élite la saison prochaine ?  

Ce n'est pas avec cette équipe-là qu'il faut penser la Ligue 1. Il faudra ajuster le recrutement et l'effectif pour être dans les cordes en Ligue 1. Pour moi, Toulouse aurait dû monter à la place de Clermont ou Troyes. C'est dommage, il y a eu un passage à vide sur la fin. Si on compare avec la Ligue 1, il y a effectivement du travail à faire pour améliorer l'effectif, on l'a vu hier, par rapport au 18e de Ligue 1.

Elie Baup, vous avez entraîné les deux clubs. Qui est votre votre favori dans ce duel? 

Ah moi je suis Toulousain, je fait partie de la région. J'espère que la quatrième ville de France retrouve l'élite, c'est nécessaire. Nantes est un grand club historique mais mon coeur est toulousain, il faut y croire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess