Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Gen Shoji est arrivé en France, prêt à signer avec le Toulouse FC

-
Par , France Bleu Occitanie

La nouvelle recrue Gen Shoji devrait signer d'ici quelques heures un contrat le liant jusqu'en 2022 avec le Toulouse FC. Le Japonais de 24 ans a déjà un beau parcours derrière lui.

Gen Shoji après la victoire du Japon face à la Colombie (2-1) lors de la Coupe du Monde 2018 en Russie
Gen Shoji après la victoire du Japon face à la Colombie (2-1) lors de la Coupe du Monde 2018 en Russie © Maxppp - Elmar Kremser / Sven Simon

Toulouse, France

Il est arrivé à Toulouse ce mercredi 2 janvier. Il ne lui reste plus qu'à passer la traditionnelle visite médicale et signer un contrat de trois ans et demi, estimé à plus ou moins trois millions d'euros, pour faire partie des Violets. Une question d'heures. Le défenseur central Gen Shoji va ensuite rejoindre ses futurs coéquipiers à l'entrainement.

Shoji, le bienvenu

Gen Shoji aura du boulot au TFC. Quinzième défense de Ligue 1 avec 27 buts encaissés en 17 rencontres, Toulouse a bien besoin d'un joueur expérimenté comme le défenseur central japonais qui reste sur une très belle année 2018 : un huitième de finale avec le Japon lors de la Coupe du Monde de Russie en juillet et un titre en Ligue des Champions asiatique en novembre.

À la même date, le défenseur central Jean-Clair Todibo refuse de signer son premier contrat pro au TFC et est mis à l'écart par le club. Laissant une place toute chaude au Japonais. "Il n'a pas de point fort mais pas de point faible non plus, analyse Jackie Bonnevay, l'actuel entraineur adjoint de Leicester et ex-entraineur adjoint de l'équipe du Japon. Il est tonique, droitier, solide, élégant, bon défenseur. Un joueur sobre, efficace, qui a montré pendant la Coupe du Monde qu'on pouvait compter sur lui lors des gros matchs."

Un troisième Japonais en Ligue 1 

Gen Shoji va devenir, sauf imprévu lors de la visite médicale, le troisième joueur japonais à rejoindre la Ligue 1, après le latéral de l'Olympique de Marseille Hiroki Sakai et le gardien strasbourgeois Eiji Kawashima. 

"La Bundesliga en compte une dizaine, on en a deux en Premier League, dont un à Leicester d'ailleurs. Il y en a en Espagne, en Belgique, un peu partout...., liste Jackie Bonnevay. Mais en France, on n'en a que deux, et on ne parle que de Hiroki Sakai à l'OM. À chaque fois qu'on me parle de lui, je retrouve les caractéristiques des joueurs japonais : la qualité des performances et un comportement exemplaire dans le vestiaire. 

Seule crainte de son ancien entraineur, la barrière de la langue. Gen Shoji ne parle pas le français, très peu l'anglais. Comme ses compatriotes à leur arrivée en France, il devra très vite comprendre les consignes de base pour s'intégrer.

Gen Shoji en route pour la France - Aucun(e)
Gen Shoji en route pour la France - Capture d'écran Instagram