Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Toulouse FC : Dupraz le fidèle veut encore plus de supporters au Stadium

vendredi 3 mars 2017 à 10:10 Par Vanessa Marguet, France Bleu Occitanie

Un an après son arrivée au TFC, le 1er mars 2016, le coach du Toulouse Football Club compte bien poursuivre l'aventure et appelle les supporters à venir encore plus nombreux. Sur France Bleu Toulouse, il revient sur sa folle première année et ses ambitions pour la suite.

Le Savoyard compte bien rester encore longtemps à Toulouse
Le Savoyard compte bien rester encore longtemps à Toulouse © Radio France - Vanessa Marguet

Toulouse, France

Quand Pascal Dupraz est arrivé au TFC il y a un an, le club de football toulousain avait dix points de retard à dix journées de la fin, personne ne croyait plus au maintien, mais il a su remotiver ses troupes pour y parvenir. C'est d'ailleurs l'image qu'il gardera de cette première année toulousaine : "je me souviendrai toujours des minutes qui ont suivi le but de Yann Bodiger à Angers, les jours suivants, la fierté retrouvée, les supportes toulousains, la liesse à l'aéroport." Cet exploit a valu à Pascal Dupraz le surnom de "Dieupraz" et il a gagné le cœur des supporters.

Il les a aussi conquis par sa personnalité, avec ses coups de poker, ses coups de gueule, ses petites phrases. Mais quand on lui demande s'il est à la recherche du buzz, il répond catégoriquement "non" et affirme qu'il ne se construit pas un personnage ni un rôle. Il essaie d'être lui, mais souffre de l'esprit consensuel ambiant.

"Je suis simplement naturel à défaut d'être consensuel !"

Pascal Dupraz se défend d'aller parfois trop loin. Quand on l'interroge sur sa condamnation à deux matchs de suspension avec sursis jeudi par la commission de discipline pour son comportement excessif au Parc des Princes, il explique : "les membres de la commission de discipline ont compris que je vis le football à travers mes émotions et parfois mes émotions me font dépasser le cadre de l'éducateur que je suis." Et il précise que s'il lui arrive de contester une décision prise par un arbitre, il sait que le rôle d'arbitre est décisif.

Fidèle à Toulouse

Pascal Dupraz a beau clamer haut et fort qu'il est Savoyard, il compte bien rester à Toulouse. Il dit se sentir bien ici et affirme qu'il ne voit pas le TFC comme un tremplin.

Je suis quelqu'un d’extrêmement fidèle, ma longévité au club d'Evian Thonon Gaillard le prouve.

Le coach des Violets veut donc continuer à écrire l'histoire du TFC. Il estime que les places européennes sont toujours accessibles cette saison. Le Tef est actuellement 9e au classement de la Ligue 1. Il explique qu'il y croit car les Toulousains sont '"très bons dans les 10 derniers matchs, or il reste 11 matchs à jouer", à commencer par la réception de Lille dimanche au Stadium à 17h.

Et pour ce match comme pour les suivants, Pascal Dupraz appelle les supporters à venir encore plus nombreux. Le coach reconnait qu'ils sont là aujourd'hui et plus bruyants qu'avant, mais ils peuvent encore mieux faire.

Réécoutez l'interview de Pascal Dupraz sur France Bleu Toulouse