Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toulouse FC et FC Nantes : quand les hommes se croisent

-
Par , France Bleu Occitanie

Le TFC et le FCN s'affrontent jeudi 27 mai à Toulouse, en match de barrage aller pour la Ligue 1. Dans le rang des deux clubs : des hommes qui ont porté les deux maillots, et qui se sont croisés...

Antoine Kombouaré (ici lors d'un Nantes-Toulouse en 2019) a entraîné le TFC, et aujourd'hui le FC Nantes. Au second plan, son adjoint Yves Bertucci, qui l'a rejoint en Loire-Atlantique.
Antoine Kombouaré (ici lors d'un Nantes-Toulouse en 2019) a entraîné le TFC, et aujourd'hui le FC Nantes. Au second plan, son adjoint Yves Bertucci, qui l'a rejoint en Loire-Atlantique. © Maxppp - Jérôme Fouquet

Canaris ou Violets, qu'ils l'eussent été ou qu'ils le soient aujourd'hui, plusieurs membres du TFC et du FC Nantes ont vécu des aventures avec les deux clubs.

Chez les entraîneurs, d’abord. Patrice Garande, sur le banc toulousain, a joué au FC Nantes dans les années 80 : "Nantes, je connais par cœur", a-t-il rappelé cette semaine en conférence de presse. Quant à Antoine Kombouaré, le coach des Canaris, il a entrainé les Violets la saison dernière, avec l’échec qu’on connait. Deux victoires seulement, et onze défaites, alors que les Toulousains cherchaient à rester en Ligue 1.

C'était peut-être écrit qu'on revienne à Toulouse.

Mais surtout, Kombouaré est aujourd’hui à Nantes avec deux adjoints qui étaient avec lui au TFC (notamment Yves Bertucci, qui a quitté Toulouse seulement en février dernier), et il y a un peu de revanche dans l’air : "c'est marrant, parce que c'était peut-être écrit qu'on revienne à Toulouse", a ainsi déclaré l'entraîneur nantais face aux journalistes, ce mercredi. "Aujourd'hui, ça nous donne l'occasion de retourner là-bas, et puis de montrer qu'on est capables de faire mieux que ce qu'on a fait là-bas à Toulouse, point barre".

Deux gardiens qui se croisent

Mais ce match, c’est aussi une histoire de gardiens. Dans le but nantais se trouve ainsi Alban Lafont. Formé au TFC, il a passé ses trois premières années pro à Toulouse, avec notamment tous les matches de Ligue 1 lors de la saison 2017-2018. Il a ensuite rejoint la Fiorentina, puis a retrouvé le championnat français avec Nantes en 2019.

Pour moi qui y ait passé plus de dix ans, c'est un peu particulier.

Parcours croisé avec Maxime Dupé, l’actuel gardien toulousain, qui lui a été formé à Nantes, où il est resté jusqu'en 2019. Il y a croisé Alban Lafont le temps d'un tout petit mois, avant de parti au Clermont-Foot puis à Toulouse. Dix ans à Nantes pour Dupé, en junior et senior, mais depuis, son cœur a basculé au TFC : "Je n'ai pas trop envie de revenir sur le passé, mais j'ai vécu de très belles années là-bas. Le FC Nantes reste un grand club du foot français. Pour moi qui ait passé plus de dix ans, c'est un peu particulier. Mais sur le terrain, j'en ferai abstraction. Je ne souhaite qu'une chose : c'est monter [en Ligue 1 avec le TFC], c'est tout".

Et puis enfin il y a le Toulousain Dennis Appiah au FC Nantes. Gamin des Pradettes, qui a joué dans le club du quartier, mais aussi au Toulouse-Fontaines. Il est ensuite passé pro à Monaco, sans avoir porté le maillot du TFC.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess