Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Tours : le stade de la Vallée du Cher peut-il être abandonné ?

-
Par , France Bleu Touraine

Le Tours FC va jouer le match du maintien en National 1 ce soir contre Cholet. En cas de descente, le club ne jouera plus au Stade la Vallée du Cher, qui pourrait devenir un boulet pour la mairie.

Le siège du Tours FC.
Le siège du Tours FC. © Radio France

Tours, France

Le Tours FC doit gagner ce soir contre Cholet et espérer un vainqueur dans le match entre Bourg-en-Bresse et Concarneau. Si, et seulement si, ces deux conditions sont remplies, le Tours FC pourra se maintenir en National 1, la troisième division de football. En cas de relégation, le Tours FC deviendrait un club amateur, et ne pourrait plus jouer au stade de la Vallée du Cher. 

En effet, le club loue à la mairie le stade, pour un prix d'environ 20 000 euros par match, selon le club. Un tarif incompatible avec le train de vie d'un club amateur. Le club serait obligé de chercher un autre terrain, et envisage même une délocalisation dans une autre ville. 

Même inoccupé, le stade doit être entretenu 

Pour la ville, la relégation sportive serait une très mauvaise nouvelle. "Un club de sport de haut niveau est un vecteur pour l'économie d'une ville" dit Christophe Bouchet, le maire de Tours. Dans le cas du Tours FC, la mairie perdrait cet apport financier, et aurait un stade vide sur les bras. Même si personne ne l'occuper, il faut s'occuper de l'enceinte : de la pelouse, et assurer sa sécurité, que personne ne pénètre dessus.

"Nous remplirons le stade, regardez, il y a eu l'équipe de France féminine qui est venue il n'y a pas longtemps", indique Julien Hereau, le conseiller municipal chargé des sports. Il n'empêche que pour l'instant, à part un tournoi international de rugby à sept prévu à la fin mai, comme chaque année depuis 2015, aucun événement sportif d'ampleur n'est prévu à la Vallée du Cher. 

1 800 spectateurs en moyenne cette année

Un gâchis alors qu'une tribune entière avait été construite en 2012, moyennant 5,5 millions d'euros de fonds publics, quand le club était ancré en Ligue 2. La capacité du stade était alors montée à 16 000 supporters. Loin, très loin des 1 800 spectateurs en moyenne qui ont pris place au stade cette saison. La nouvelle tribune est d'ailleurs restée fermée toute l'année. 

Pour cette dernière, le stade va remplir les deux tribunes ouvertes, soit 4 200 supporters, grâce à l'opération stade gratuit lancée cette semaine.