Football DOSSIER : Le Trélissac FC en Coupe de France

Trélissac-OM à Bordeaux : la colère des Périgourdins

Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Gironde, France Bleu Périgord et France Bleu Provence mardi 26 janvier 2016 à 17:10

Les joueurs de Trélissac se congratulent après la victoire
Les joueurs de Trélissac se congratulent après la victoire © Radio France - Antoine Balandra

La fédération Française de Football a tranché. Le match des 8èmes de finale de la coupe de France entre Trélissac et Marseille se jouera au stade Chaban-Delmas à Bordeaux. Une décision que les Périgourdins ont du mal à digérer.

La décision est tombée en début d'après-midi ce mardi, la Fédération Française de Football a décidé de délocaliser le match des 8èmes de finale de la coupe de France Trélissac-OM au stade Chaban-Delmas à Bordeaux. Le match se jouera le jeudi 11 février à 21h.

Une décision méprisante pour Antoine Audi le maire de Périgueux

Une décision qui fait réagir vivement le monde du football périgourdin. Le TFC et les élus se battaient depuis plusieurs jours pour que le match puisse se jouer au stade Francis Rongiéras à Périgueux, comme pour le match du tour précédent face à Lille, une autre équipe de ligue 1. Antoine Audi, le maire de Périgueux est furieux " je suis très déçu, tout le monde avait retroussé ses manches". Et l'élu périgourdin, ancien directeur de cabinet de Bernard Laporte au ministère des sports, ne mâche pas ses mots " c'est proprement scandaleux, c'est une décision méprisante, je l'ai vraiment en travers de la gorge, ce n'est pas l'esprit de la coupe de France".  

Une déception totale pour le président du TFC

Le président du TFC Fabrice Faure, est lui aussi très déçu " on s'est battu comme des fous pour organiser ce match à Périgueux, pour faire plaisir aux supporters et aux partenaires". Et le patron du club périgourdin imagine déjà les difficultés à venir "jouer le match à 130 km de chez nous ça va être compliqué". Les dirigeants ont déjà prévu d'aller au stade Chaban-Delmas vendredi prochain pour une réunion de travail. 

"Pitoyable!" selon Francis Colbac

Le maire de Trélissac a lui aussi tenu à réagir à cette décision. _"La décision de la F.F.F. de faire jouer le 8ème de finale de la Coupe de France Trélissac-Marseille à Bordeaux relève de la bureaucratie imbécile, aveugle et sourde," écrit l'élu communiste dans un communiqué. "Il faut croire que les bureaucrates obtus de la F.F.F. n’ont que faire du bonheur généré par le sport dont ils ont la charge. Tout au contraire, leur décision casse la fête. Elle n’est pas seulement pitoyable, elle est méprisante. Prise sans même venir sur place constater les dispositions arrêtées, elle est méprisante pour le Club et les collectivités. Il faut qu’il y ait une justice !"_

La colère des supporter sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, les supporters de Trélissac ne cachent pas leur déception voir leur colère. Les amateurs de foot périgourdin ne comprennent pas que le stade de Périgueux homologué  la semaine dernière la Fédération Française de Football pour un match contre une autre équipe de ligue 1 ne le soit plus cette fois-ci. 

Et les supporter périgourdins se consolent comme ils peuvent.  L'OM n'a pas gagné à Chaban-Delmas depuis 1977, alors du côté du TFC on se met bien sûr à rêver.