Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Trophée des champions : Paris bat Lyon 2-0

samedi 1 août 2015 à 5:30 - Mis à jour le dimanche 2 août 2015 à 4:30 Par Thibaut Lehut et Nathalie Delpeyrat, France Bleu Paris

Le PSG a parfaitement lancé sa saison en remportant son troisième Trophée des champions d'affilée, grâce à sa victoire sur Lyon (2-0) samedi à Montréal, au Canada. A une semaine de la reprise du championnat de France, les Parisiens se présentent comme les immenses favoris à leur succession.

TRophée des champions
TRophée des champions

Le PSG, déjà au point et maître de son sujet, a parfaitement lancé sa saison en remportant le Trophée des champions, son troisième d'affilée, et le cinquième de son histoire, en battant Lyon (2-0) grâce à des buts d'Aurier et Cavani , samedi à Montréal.Un triplé après LE quadruplé. Deux mois après avoir remporté ses fameux quatre titres nationaux qui l'ont déjà fait entrer dans l'histoire du foot français, Paris n'est pas rassasié.sérieux de sa performance, l'envie affichée sur la pelouse du stade Saputo ne trompent pas : le PSG voulait ajouter son nom une cinquième fois au palmarès (l'OL reste le plus titré avec 7) et se présenter à une semaine de la reprise du championnat comme l'immense favori à sa succession. Le message est passé.

Des Parisiens mieux organisés

Bien plus en jambes, mieux organisés et en confiance que des Lyonnais cruellement à la peine et aux antipodes du rival qu'ils étaient encore fin mai pour la course au titre en L1, les Parisiens ont vite clos le débat puisqu'ils menaient déjà par deux buts d'écart après 17 minutes de jeu.C'est d'abord Serge Aurier, le meilleur Parisien du jour, qui a ouvert le score en reprenant de la tête un centre tendu de David Luiz (11e). Les deux défenseurs étaient montés aux avants-postes sur un coup franc de Lucas, et le PSG de démontrer qu'il n'a rien perdu de son efficacité sur coups de pied arrêtés.

Cavani puissant

Le deuxième but, Edinson Cavani l'a marqué d'une demi-volée puissante sous la barre, pas simple à exécuter, après que Lopes a repoussé un premier tir d'Ibrahimovic (17e). Le Suédois, qui s'est fait soigner le genou droit après un contact avec Henri Bedimo, aurait pu enfoncer le clou d'une reprise du talon juste avant la pause. Mais Lopes s'est interposé et Blaise Matuidi, surpris sur le coup, a manqué sa reprise aux 6 mètres.> SUIVEZ LE MATCH EN DIRECT (21h) : 

 

 

Stambouli 2 PSG Montréal TDC2015 - Radio France
Stambouli 2 PSG Montréal TDC2015 © Radio France - Bruno Salomon

Stambouli 2 PSG Montréal TDC2015 Bruno Salomon © Radio France

Lyon visuel #TDC2015 stade saputo de Montréal - Radio France
Lyon visuel #TDC2015 stade saputo de Montréal © Radio France - Bruno Salomon

Les déclarations d'après match

Laurent Blanc (entraîneur du Paris SG) : "Il y a beaucoup de motifs de satisfaction. Nous nous sommes créé beaucoup de situations favorables, nous avons marqué deux fois, nous avons eu la maîtrise quasi totale du jeu et nous n'avons pratiquement rien concédé à l'adversaire. C'a été une bonne après-midi pour nous.  (sur Ibrahimovic) Il a reçu un gros coup sur le genou et à la fin sur cette frappe de la 89e minute. il a déclenché une douleur. Ce qui est ennuyeux, c'est le vol en avions qui nous attend et sera long, mais le staff va travailler dessus. (sur Aurier, désigné homme du match) Il a fait une très bonne préparation, il est arrivé motivé, il a appris de la saison passée, qui fut chaotique après des blessures."    Nasser Al-Khelaifi le président du PSG : "Une fois de plus, je suis un président du Paris Saint-Germain heureux et fier. Je félicite les joueurs et le staff pour cette victoire dans le Trophée des champions, la troisième d'affilée", a réagi le dirigeant qatarien par communiqué puisqu'il n'était pas présent au Québec."Ce Trophée des Champions s'inscrit dans la continuité du quadruplé historique que nous avions réalisé la saison dernière (...). Ce succès à Montréal confirme que nos ambitions restent les mêmes: gagner tous les titres possibles en France et continuer de grandir en Europe".