Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ultras interpellés à Toulouse : le TFC s'explique et assume

-
Par , France Bleu Occitanie

Trois jours après l'interpellation de quatre supporters du Toulouse Football Club, le président délégué du TFC a réagi ce vendredi. Le club "assume ses responsabilités" dit Jean-François Soucasse.

Jean-François Soucasse
Jean-François Soucasse © Radio France - Julien Balidas

Toulouse, France

En marge de la conférence de presse d'Alain Casanova avant le déplacement à Saint-Etienne, le président délégué du TFC Jean-François Soucasse s'est présenté devant les médias. Il a expliqué la position du club, qui a porté plainte pour usage de fumigènes lors du match contre Dijon. Quatre membres des Indians Tolosa avaient été interpellés. Trois d'entre eux, interdits de stade, devront répondre devant le tribunal en mars prochain.

Jean-François Soucasse : "Assumer nos responsabilités"

"Il y a des gens qui considèrent que les fumigènes c'est festif, que ça fait partie de l'animation. Et puis il y a la réalité juridique. Les engins pyrotechniques sont de nature à prendre à défaut la sécurité dans le stade. C'est une infraction pénale caractérisée", se défend Jean-François Soucasse. 

Avant d'ajouter : "Le club porte plainte de façon systématique depuis 2001. Ce n'est pas nouveau, et les supporters sont parfaitement au courant. Nous avons une responsabilité pénale, civile et morale. Nous assumons nos responsabilités. Donc quand il y a infraction, oui le TFC porte plainte. _Ce n'est pas du tout pour éviter de payer des amendes, mais une question de sécurité_." 

"Une faute" du club sur les clips de promotion

Quand on lui fait remarquer que le club a utilisé des images de fumigènes pour faire la promotion du TFC sur les réseaux sociaux, Jean-François Soucasse reconnait "une faute. Quand l'erreur a été constatée, nous avons mis un terme immédiat à cela."

Choix de la station

France Bleu