Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un centre de vie flambant neuf pour la section féminine du Stade de Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

La première pierre du centre de vie réservé à la section féminine du Stade de Reims a été posée ce lundi au centre Raymond Kopa de Bétheny. Le bâtiment de 700 mètres carrés sera livré dans un an.

Les joueuses du Stade de Reims intégreront la nouvelle structure en 2022
Les joueuses du Stade de Reims intégreront la nouvelle structure en 2022 © Radio France - Clément Conte

Salles de cours, salles d'analyse vidéo, bureaux pour le staff, vestiaires... Le nouveau centre de vie réservé aux 110 licenciées de la section féminine de Stade de Reims à Bétheny ne manquera de rien. La première pierre de ce bâtiment, situé non loin du centre des garçons, a été posée ce lundi 22 mars. 

Une structure pour attirer les meilleurs joueuses

"Ça va nous changer d'être sur un même bâtiment avec toutes les équipes féminines, des plus petites aux plus grandes", raconte Amandine Miquel, l'entraîneure de l'équipe première. Il y aura des joueuses de la formation et des joueuses de D1 qui se côtoieront au même endroit."

Ce nouveau bâtiment de 700 mètres carrés permettra aux féminines du Stade de Reims, équipe relancée en 2014, de prendre encore un peu plus d'envergure selon Amandine Miquel : "Le fait d'avoir une structure aussi complète pour accueillir des joueuses de haut niveau peut nous permettre de récupérer certaines joueuses qu'on ne pouvait pas cibler auparavant. Ça peut faire une grosse différence sur la composition de notre effectif."

Livraison du bâtiment en 2022

Aujourd'hui, seuls les clubs de Lyon et du Paris-Saint-Germain ont des structures dédiées à leurs équipes féminines. Reims s'ajoute donc à la liste : "Si on m'avait dit ça il y a 7 ans, j'aurais rigolé, confie Tess David, milieu de terrain. J'aurais peiné à y croire. L'évolution est incroyable au niveau sportif et au niveau de l'accompagnement du club. Avoir un tel bâtiment à notre disposition c'est vraiment incroyable."

Financé par plusieurs institutions comme la ville de Reims, le Grand Reims, le département ou encore la région à hauteur de 2,5 millions d'euros, la structure devrait voir le jour en 2022, à la fin de la prochaine saison de D1 féminine.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess