Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% Verts

Un maillot de l'OL à proximité du centre d'entraînement de l'ASSE, les Ultras voient rouge

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Des jeunes joueurs du club de l'Étrat la Tour ont été pris à partie et frappés par une trentaine de supporters Ultras de l'ASSE. La cause ? L'un des joueurs qui s’entraînait sur un terrain à proximité du centre d'entrainement de l'ASSE portait les couleurs de l'OL. À la veille du Derby.

Les Ultras sous la surveillance des forces de l'ordre près du centre sportif Robert Herbin
Les Ultras sous la surveillance des forces de l'ordre près du centre sportif Robert Herbin © Maxppp - Rémy PERRIN

À l'appel des Magic Fans, environ 70 supporters étaient à l'Étrat samedi en milieu d'après midi pour encourager les Verts à la veille du derby face à l'Olympique Lyonnais. Une trentaine de personnes, obligés de se garer à distance du centre d'entrainement de l'ASSE, aperçoivent un maillot de l'Olympique Lyonnais sur le dos d'un jeune de 18 ans qui s’entraînent avec son club de l'Étrat la Tour.

Veille de derby pour ces Ultras, cela ne passe pas. Et ils ne se privent pas pour le faire entendre. Il déboulent sur la pelouse où s’entraînent une dizaine de jeune entre 18 et 21 ans. Le ton monte rapidement, le supporter de l'OL est mis en sécurité et enfermé dans un vestiaire par l'un des éducateurs. A l'extérieur l'échange se poursuit et s'envenime. Des coups partent de la part des Ultras sur deux jeunes joueurs. Ils sont séparés. 

Quelques contusions mais pas de blessures graves. Ni le club de l'Étrat la Tour, ni les joueurs n'ont porté plainte. Un éducateur présent sur place nous a confié souhaiter ne pas faire plus de polémique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess