Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Un supporter de l'OM parcourt 8.652 kilomètres pour voir un match au Vélodrome

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

C'était un rêve de gosse, Kaly Ba, Sénégalais de 28 ans a parcouru plus de 8.000 kilomètres pour assister à OM-Angers. Son "rêve ultime" enfin réalisé grâce à sa ténacité et un réseau d'entraide entre supporters.

kaly a été reçu au centre d'entrainement
kaly a été reçu au centre d'entrainement © Radio France - Fabien LE DU

"Toute mon enfance mon père m'a parlé de l'OM, me racontant la grande épopée de 1993, parlant des grands joueurs qui ont fait l'histoire du club. Il n'avait d'yeux que pour l'OM. Venir ici c'était un rêve depuis que j'ai 5 ans".

Kaly, habitant de Dakar, a assisté samedi au match de sa vie. Un ennuyeux 0-0 entre l'OM et Angers mais un moment magique à ses yeux. 

Pour réaliser son "rêve ultime", kaly a parcouru plus de 8 mille kilomètres. Parti de Dakar sans visa, le jeune homme âgé de 28 ans est passé par l'Autriche puis l'Allemagne avant d'atterrir à Paris. Un périple au cour du quel il a du travailler pour financer son voyage, et dormir dans lieux publics : "j'ai dormi dans le métro, dans les gares, les aéroports car je n'avais pas d'argent".

Au moment de monter les marches j'ai pensé à mon père (Kaly, supporter de l'Om a Dakar)

Arrivé à Marseille le sénégalais devait être hébergé par des amis qui lui ont fait faux bond au dernier moment. C'est alors le réseau d'entraide entre supporters "Free Couch 4 fans" qui lui est venu en aide : un toit pour dormir, un billet pour le virage nord et un accueil des marseillais des plus chaleureux.

Samedi, Kaly a donc pu gravir les marches du Vélodrome : "en réalité ça a été très chargé en émotions, j'ai beaucoup pensé à mon père qui est parti sans pouvoir le faire. Ensuite ça a été un immense bonheur, l'ambiance, les chants, l'accueil des marseillais, c'était incroyable."

Le rêve de Kaly ne s'est pas arrêté là, son périple et sa ferveur sont arrivés jusqu'aux oreilles des dirigeants qui l'ont invité au centre d'entrainement Robert-Louis Dreyfus ce lundi où il a pu rencontrer brièvement Steve Mandanda et le coach, André Villas Boas. "Quelle suprise ! C'est difficile de dire à quel point je suis heureux."

Le jeune homme s'est fait dédicacer son maillot, un des nombreux souvenirs qu'il a ramené à la maison.

Rencontre entre Kaly et le coach, André Villas-Boas - Radio France
Rencontre entre Kaly et le coach, André Villas-Boas © Radio France - Fabien LE DU
Le jeune sénégalais s'est fait dédicacer son maillot - Radio France
Le jeune sénégalais s'est fait dédicacer son maillot © Radio France - Fabien LE DU
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu