Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : un globe-trotteur valenciennois lance une cagnotte pour financer sa place pour la finale

jeudi 12 juillet 2018 à 17:07 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord et France Bleu

David est arrivé en Russie sans un sou en poche et il a réussi à se faire offrir presque toutes ses places pour les matchs des Bleus. Pour se déplacer entre les stades il a fait du stop sur 5.200 km et pour la finale il lance une cagnotte en ligne pour financer sa place.

David avant un match de la coupe du monde
David avant un match de la coupe du monde - Explore Feel Good

Valenciennes, France

David est arrivé à Moscou en avion depuis l'Asie où il était en voyage pour vivre sa 3e Coupe du monde. Depuis, il ne se déplace qu'en stop, 5.200 kilomètres au total pour voyager entre les différents stades où les Bleus ont joué, à chaque fois avec tout son attirail pour attirer les automobilistes, drapeau, chapeau tricolore et maillot de l'équipe de France 1998 ressorti spécialement pour l'occasion et signé par Lilian Thuram et Thierry Henry. 

La Russie c'est un des pays les plus faciles au monde pour le stop, et là encore plus avec la Coupe du monde, d'une part parce que les gens sont plus ouverts, de bonne humeur, et c'est encore mieux si on a quelque chose qui nous identifie en tant qu'étranger.

Toutes les places ou presque offertes par les supporters

Pour se loger, c'était chez l'habitant en couchsurfing, et pour les places, il a acheté la première, et après le Valenciennois (un peu culotté quand même) s'est posé devant les stades avec un panneau "cherche billet gratuit". À chaque fois ça a marché, une fois un supporter est aussi venu lui apporter un billet qu'il venait de trouver par terre.

David raconte comment il a réussi à obtenir toutes ses places gratuitement

Le Nordiste qui soutenait déjà les Bleus en 2006 et 2014 est un peu devenu la mascotte des supporters. Il a fait plein de belles rencontres avec les Français bien sur mais aussi les étrangers, car c'est ce qu'il aime aussi dans la Coupe du monde, c'est "la communion entre les peuples."

David au milieu des supporters français - Aucun(e)
David au milieu des supporters français - Explore Feel Good

Une cagnotte en ligne pour financer sa place pour la finale

David est arrivé à Moscou ce jeudi matin, mais il n'a pas encore sa place pour la finale. Comme pour la demie, il va l'acheter et se la faire financer après, en prenant des photos 360° des touristes. Mais pour être sûr de boucler le budget, il lance aussi une cagnotte en ligne, ça s'appelle le rêve bleu.

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Pour lui, impossible de manquer ce rendez-vous car il est sûr de la victoire, surtout avec son maillot porte-bonheur de 1998.

Je l'ai ressorti pour la Coupe du monde et j'espère qu'après je le laverai une dernière fois et après il sera affiché dans un cadre en souvenir du bon vieux temps, mais l'actualité ce sera le nouveau maillot avec la deuxième étoile !

Vous pouvez suivre la Coupe du monde de David sur sa page facebook Explore Feel Good.