Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Un vote qui fera date dans l'histoire de l'AJ Auxerre

-
Par , , France Bleu Auxerre

C'est un vote qui fera date dans l'histoire de l'AJ Auxerre ! L'Association AJA, actionnaire minoritaire du club de foot, a cédé les terrains de l'Abbé-Deschamps au propriétaire chinois James Zhou. Le vote est intervenu samedi 8 juin.

Stade Abbé Deschamps
Stade Abbé Deschamps © Maxppp - photo illustration

Auxerre, France

La décision devrait accélérer la rénovation du stade qui en a bien besoin. C'est l'épilogue d'un long feuilleton compliqué à gérer.

Cinq mois de négociations

Le fruit de cinq mois de négociations difficiles et parfois tendues entre les deux parties. Avec sept voix pour et une abstention, l'Association AJA a accepté l'offre de l'actionnaire majoritaire incarné par le président de la structure professionnelle Francis Graille et le propriétaire James Zhou.

Une quasi unanimité pour que le milliardaire chinois puisse acquérir les terrains du stade de l'Abbé-Deschamps et donc entamer des travaux de rénovation de la tribune d'honneur afin de la sécuriser.

Il y avait urgence

Il y a urgence à ce que cette réhabilitation s'engage sous peine de voir l'accès au public de l'enceinte icaunaise être interdit par le préfet. Il a même été question de jouer les matches à domicile au stade de l'Aube à Troyes en dernier recours. On ne devrait pas en arriver là. Reste encore à régler quelques détails pour rédiger un accord final d'ici quelques jours. Mais le problème d'homologation de l'Abbé-Deschamps qui aura cristallisé un conflit intense entre les deux actionnaires de l'AJA ne devrait plus être qu'un lointain et mauvais souvenir.

Rénover et entretenir les tribunes

C'est un soulagement pour Alain Géhin, le président de l'Association AJA : " nous sommes tombés d'accord sur une proposition de Francis Graille, le président du club. Nous avons un financier qui nous a apporté beaucoup d’argent et qui a besoin d'être propriétaire de certains terrains. Avec l'acquisition des terrains des travaux vont pouvoir être réalisés. Il faut rénover la tribune et entretenir les autres . Il y a un souci de sécurité dont nous avons tenu compte. Nous encourageons James Zhou à réussir. Il n' y a qu'un maillot Aja. Nous avons tous le même maillot, nous avons fait _match nu_l, un match nul positif "

il n' y a qu'un maillot à l'Aja

"On discute beaucoup et finalement ça marche" - Alain Géhin, président de l'Association AJA

Pour Alain Géhin, président de l'Association AJA, d'autres projets pourraient émerger de cette nouvelle entente entre les deux parties : "on veut davantage travailler avec la SAS, on veut parfois des échanges de joueurs et puis le jour où il y a des manifestations on souhaite pouvoir y participer et puis peut-être avoir de nouvelles équipes . On est prêt à marcher devant nous plutôt que de faire des pas de côtés. Cela nous peinait de ne pas nous entendre. On discute beaucoup et finalement ça marche".

D'autres projets possibles

Pour rappel, le propriétaire James Zhou a déjà investi plus de 30 millions d'euros pour l'AJA.