Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : ASNL : la saison 2019-2020

Une aide financière exceptionnelle des collectivités pour l'ASNL ?

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

L'AS Nancy Lorraine va-t-elle bénéficier d'une aide exceptionnelle des collectivités locales ? Alors que l'ASNL est passée près d'une rétrogradation administrative, mairie, métropole, département et région pourraient constituer une enveloppe d'environ un million d'euros à la demande du club.

Avant match au stade Marcel Picot lors du match entre l'AS Nancy Lorraine et Orleans le 26 juillet 2019
Avant match au stade Marcel Picot lors du match entre l'AS Nancy Lorraine et Orleans le 26 juillet 2019 © Radio France - Cédric Lieto

Nancy, France

Les collectivités locales vont-elles aider l'AS Nancy Lorraine  à se sortir d'un mauvais pas ? Alors que le club doit son maintien en Ligue 2 au versement par Jacques Rousselot, son actionnaire, d'environ cinq millions d'euros, l'ASNL a sollicité la Ville de Nancy, la Métropole du Grand Nancy, le Département de Meurthe-et-Moselle et la Région Grand Est pour obtenir des crédits supplémentaires cette saison.

Jacques Rousselot a réuni les principaux élus concernés (Laurent Hénart, André Rossinot, Mathieu Klein, Valérie Debord, Eric Pensalfini et Henry Lemoine) début juillet pour les convaincre de donner ce coup de pouce. Le maintien en Ligue 2 décidé en appel par la DNCG n'a pas éloigné tous les problèmes. La situation du club reste préoccupante pour une ASNL passée tout près du gouffre et d'une disparition pure et simple en cas de relégation. Une fin qui aurait eu des conséquences très concrètes pour la Métropole, propriétaire du stade, et qui se serait retrouvée sans locataire, mais aussi pour la Ville, le Département et la Région, qui auraient perdu un outil d'attractivité et de promotion du territoire. 

Un million d'euros de plus ?

Le principe d'une aide d'environ un million d'euros a été discuté lors de cette réunion mais avec des contreparties, explique le vice-président de la Métropole chargé des Sports Eric Pensalfini : 

"On trouve que contractuellement, l'ASNL doit faire un peu plus d'efforts avec le territoire, notamment aussi peut-être monter des projets dans les quartiers. Le deuxième point, c'est sur le plan financier, de nous montrer comment l'ASNL, en Ligue 2, compte s'y prendre pour faire des économies. Le troisième point, c'est de passer ce stade de vouloir vendre le club et de continuer ces prospections, et de trouver des partenaires privés parce qu'on voit bien que les collectivités locales sont à bout de souffle en matière de subventions."

Il faudra d'ailleurs trouver une majorité dans toute ces collectivités pour voter cette enveloppe exceptionnelle en fin d'année, ce ne sera pas forcément évident. Il faudra convaincre d'autant qu'un club comme l'AS Nancy Lorraine est une société privée et que les collectivités n'ont pas le pouvoir de s'immiscer dans sa gestion.

Choix de la station

France Bleu