Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2018-2019 de l'ASNL

Une cinquantaine de billets seulement vendus par l'ASNL pour le derby lorrain à Metz

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Lorraine Nord

Au premier jour de commercialisation des billets pour le derby lorrain à Metz, l'AS Nancy Lorraine n'a vendu qu'une cinquantaine de places sur les 450 allouées. Explications.

Pas la foule des grands jours pour le lancement de la billetterie pour Metz- ASNL
Pas la foule des grands jours pour le lancement de la billetterie pour Metz- ASNL © Radio France - Cédric Lieto

Nancy, France

Pas la foule des grands jours devant la billetterie du stade Marcel Picot pour la mise en vente des billets pour le derby lorrain à Metz qui se jouera ce mardi 29 janvier. Le club nancéien n'a vendu qu'une cinquantaine de places ce mercredi sur les 450 autorisées par la préfecture de Moselle.

Des précautions nécessaires

Il faut dire que les groupes de supporters dont le Saturday FC ont annoncé qu'ils boycottaient ce déplacement en raison des modalités d'organisation du déplacement à Saint-Symphorien. Parmi les griefs des supporters nancéiens, l'horaire de rassemblement au stade Marcel Picot pour le départ en car : 15h30 pour un coup d'envoi à 19 heures, soit 3h30 avant le début du match. Un temps qui doit servir à vérifier les identités des supporters présents, de les transporter jusqu'à Metz, de procéder à des fouilles. Dispositif assez lourd qui a dissuadé les groupes mais aussi des supporters "lambda". Des précautions difficilement évitables selon Romain Terrible, directeur général adjoint de l'AS Nancy Lorraine : 

"Quand on prend l'avion, on se présente une heure et demi ou deux heures avant et on ne s'envole pas toujours dans un avion de 450 places. Tout ça pour dire que si on veut que le déplacement se passe bien, ne pas presser les gens, opérer toutes les démarches de sécurité, si on veut que les supporters ne ratent pas le début du match comme en 2013, il vaut mieux partir une heure plus tôt qu'une heure plus tard."

Un argument qui n'a pas convaincu les groupes de supporters jusque là. Le Saturday FC accuse notamment la direction de l'ASNL de ne pas avoir tout fait pour défendre les intérêts du public nancéien. Accusations battues en brèche : impossible selon l'AS Nancy Lorraine de s'opposer au report du match décidé par le préfet de Moselle en décembre, impossible également de peser sur l'horaire du coup d'envoi, décidé par les diffuseurs télé Canal + et Bein sport.

Incompréhension mutuelle

Une absence des groupes de supporters difficilement compréhensible pour Romain Terrible : 

"De nombreux derbies connaissent des interdictions réciproques, on a la chance pour un certain nombre de raisons que le déplacement se fasse. Il y a des règles imposées par la préfecture qui peuvent s'entendre. Je pense qu'ils se sabordent eux-mêmes parce que je pense qu'ils auraient plus d'intérêt à s'y rendre."

Dans ce contexte, l'AS Nancy Lorraine aura du mal à atteindre la jauge fixée à 450 places pour mardi. Des permanences à la billetterie du stade sont prévues jusqu'à samedi inclus. Le prix du déplacement (transport + billet d'entrée) est fixé à 30 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu