Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Ligue 1 - "Une grande force de caractère" : Strasbourg gagne son premier match de la saison face à Brest

Par

Le Racing Club de Strasbourg a enfin remporté ses trois premiers points de la saison, ce dimanche face à Brest (3-1) aux termes notamment "d'une première mi-temps vraiment très bonne" selon le coach strasbourgeois Julien Stéphan.

Le Racing s'est imposé 3 à 1 à la Meinau face à Brest. Le Racing s'est imposé 3 à 1 à la Meinau face à Brest.
Le Racing s'est imposé 3 à 1 à la Meinau face à Brest. © Maxppp - Jean-Marc LOOS

Ils auraient pu douter à plusieurs reprises. Au contraire, les hommes de Julien Stéphan ont réussi à puiser dans leurs ressources mentales pour venir à bout de Brestois certes diminués, mais particulièrement coriaces durant 90 minutes. 

Publicité
Logo France Bleu

Après une entame de match durant laquelle les Alsaciens ont tenté de prendre leur adversaire à la gorge, le Racing est parvenu à concrétiser sa domination en ouvrant la marque par l'intermédiaire de Sanjin Prcic, le milieu bosnien borduré toute la saison dernière et rayonnant ce dimanche aux côtés de Jeanricner Bellegarde dans l'entrejeu. Strasbourg s'impose 3 buts à 1 et monte à la 13e place du classement.

Première victoire de la saison

Problème, récurrent cette saison : Strasbourg a manqué de concentration et a concédé l'égalisation sur l'engagement brestois, à la suite d'un superbe travail d'Irvin Cardona, l'attaquant brestois qui a effacé Lucas Perrin sur son contrôle avant d'ajuster Sels.

Mais plutôt que de se laisser abattre, les Strasbourgeois vont continuer de presser haut des Brestois régulièrement acculés sur leur but. Paradoxalement, c'est sur une phase de transition que le Racing va doubler la mise (42e), après une séquence à trois passes sur 70 mètres entre Prcic, Thomasson et Gameiro, dont le centre-tir a piégé le défenseur brestois Duverne qui a propulsé le ballon dans ses propres filets. 

J'ai bien aimé le comportement de l'équipe, même en reculant - Julien Stéphan, entraineur du Racing.

Au retour du vestiaire, c'est une autre histoire. Les Finistériens se rebiffent et tentent coûte que coûte d'égaliser. Il faut d'ailleurs une parade magnifique de Matz Sels, le portier du Racing pour maintenir le score. Mais même acculés, les Alsaciens ne cèdent pas. A la grande satisfaction de leur entraîneur : "J'ai bien aimé le comportement de l'équipe, même en reculant. On regrette l'égalisation sur l'engagement, mais on a fait preuve d'une grande force de caractère."

Le coach strasbourgeois pourra également se féliciter de son coaching gagnant, puisque Maxime Le Marchand - dernière recrue en date - et Habib Diallo, entrés à 20 minutes de la fin, sont à l'origine du troisième but strasbourgeois (84e, Thomasson) aux termes d'une nouvelle séquence de jeu en transition.

En attendant les recrues...

"On attendait cette victoire, souffle Julien Stéphan. On l'attendait, parce qu'on n'a pas toujours été récompensé de nos efforts". Un soulagement perceptible que partage Matz Sels : "On veut continuer comme ça. Cette première victoire, ça peut nous faire l'effet d'un boost."

En attendant le prochain déplacement à Lyon, le 12 septembre prochain (20h45), le Racing attend encore plusieurs recrues, notamment en défense. Hier soir, le Rennais Gerzino Nyamsi était annoncé comme très proche de devenir la sixième recrue strasbourgeoise de l'intersaison.

loading
Publicité
Logo France Bleu