Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - "Gaouët, ça remonte à très longtemps", Gaëtan Perrin l'attaquant de l'US Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

Nommé pour le titre de joueur du mois en janvier puis en février en National, l'attaquant de l'US Orléans Gaëtan Perrin est en pleine forme depuis la reprise du championnat. Celui que tout le monde surnomme "Gaouët" était l'invité de 100% USO ce mardi et s'est confié sur France Bleu Orléans.

Lors des trois dernières rencontres, il a inscrit deux buts et délivré deux passes décisives, l'attaquant de l'US Orléans Gaëtan Perrin est en pleine forme et tire l'équipe vers le haut. Arrivé de Lyon d'abord en prêt en 2017 puis définitivement transféré à Orléans, il fait le bonheur des supporters depuis maintenant près de trois ans. 

Il était l'invité de 100% USO ce mardi et s'est confié sur son parcours, sa formation à Lyon, sa participation en Youth League, la Ligue des champions des jeunes à l'OL ou encore son surnom. 

Tu as été formé à l’Olympique Lyonnais, quel joueur t’as le plus marqué ?

Celui de qui je me suis beaucoup inspiré c’est Alexandre Lacazette. À ce moment-là, j’étais dans un positionnement un peu plus axial, donc c’était vraiment l’image du club dans l’équipe à ce poste-là. J’ai énormément progressé à ses côtés, beaucoup dans la finition, on faisait souvent du travail de finition et c’est vrai que je me suis beaucoup inspiré et j’ai beaucoup appris avec Alex à ce niveau-là et bien sûr dans tout autre point du jeu, je l’ai trouvé très impressionnant.

Aujourd’hui il évolue à Arsenal, en Premier League, est-ce que tu as toujours des contacts avec lui ou avec les autres joueurs avec qui tu as joué ?

Avec Alex pas particulièrement mais je suis beaucoup ses performances et celles d’Arsenal parce que c’est une équipe que j’affectionne depuis tout petit et c’est vrai que je suis ses matches, j’ai vu qu’il a encore marqué il n’y pas longtemps. Et puis avec certains autres joueurs de Lyon, on garde contact et il y a d’autres amis que je connais depuis que j’ai huit ans donc c’est sûr que ça ne se perd pas comme ça.

Est-ce que c’est un regret pour toi de ne pas avoir pu percer, t’imposer à Lyon ?

Je ne pense pas qu’il faille regretter les choix qu’on a pu faire ou le chemin qu’on emprunte dans une carrière. J’ai fait ce que j’avais à faire au moment où j’étais à Lyon, je ne peux pas dire que je regrette aujourd’hui, je regarde de l’avant et je me dis que des fois il faut mieux redescendre un peu pour mieux rebondir. C’est ce que j’essaye de faire aujourd’hui pour aller chercher de bien belles choses pour la suite de ma carrière.

Pour le moment, quel est ton plus beau souvenir à l’USO ?

Les parcours qu’on a pu faire en Coupe il y a deux ans, particulièrement en Coupe de France pour moi, parce que j’avais un peu moins joué en Coupe de la Ligue. Jusqu’à ce match contre Rennes, où ça n’a pas été simple mais c’était un parcours vraiment enrichissant et très intéressant avec l’équipe. Je pense que c’est quand-même un souvenir qui restera dans ma mémoire, un bon parcours en Coupe on ne l’oublie jamais. On était un peu le petit poucet sur la fin, j’aime bien ces matches couperets, à enjeu de la Coupe, où j’avais fait une belle saison en Coupe avec pas mal de buts. Je vais garder ça dans ma mémoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess