Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

VIDÉO - Girondins de Bordeaux : quand les pères défient les fistons

lundi 4 juin 2018 à 15:35 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde et France Bleu

Les joueurs de la préformation girondine face à leurs papas le temps d'un match pas comme les autres. C’est ce que propose un documentaire pour la prévention de la santé cardio-vasculaire, visible jusqu'au 22 juin sur les réseaux sociaux.

Émotionnellement, sans doute le match le plus difficile de la saison pour les moins de 15 ans des Girondins.
Émotionnellement, sans doute le match le plus difficile de la saison pour les moins de 15 ans des Girondins. - @PierreBdn

Les moins de 15 ans des Girondins de Bordeaux ont fait une drôle de tête quand ils ont vu arriver le 7 avril, sur l'un des terrains du domaine du Haillan, leurs adversaires.

Car les jeunes ne savaient pas qu'ils allaient affronter... leurs pères. « C’est vrai qu’on était impatient de vivre ce moment, confie Kaci Ould, papa de Samy et installé à Libourne. Quand les enfants nous ont vus entrer sur le terrain, ça s’est fait dans le regard. Aujourd’hui, je ne suis pas redescendu dans l’émotion. Quand je vous parle, ça me touche encore. J’aurais bien versé une petite larme de joie. Vivre ça, ce n’est pas donné à tout le monde et pas tous les jours. »

Comme les autres papa, Kaci Ould a suivi un programme pour être au mieux le jour J. - Aucun(e)
Comme les autres papa, Kaci Ould a suivi un programme pour être au mieux le jour J. - @PierreBdn

"J'aurais bien versé une petite larme de joie"

Des papas qui, depuis un mois, avaient gardé le secret, suivi un programme de préparation concocté par un médecin nutritionniste du club et qui étaient coachés par l'ancien international Yannick Stopyra. « Quand il m’a appelé, poursuit-il, tout de suite il y a eu une émotion et une petite fierté d’être choisi aussi. Dès le premier jour, on était rentré dans le projet même si on n’avait pas encore tous les éléments. »

Les papas veulent leur revanche

Le but de cette rencontre à part, tenir les 90 minutes, sachant que dès qu'un père quittait le terrain, son fils devait en faire autant. Passée la surprise, et malgré la pluie, les gamins se sont pris au jeu. Et les papas ont relevé le défi.

A 54 ans, Kaci Ould, adepte du footing, a donc appuyé sur l'accélérateur à l'entraînement. « L’objectif était de tenir 90 minutes. Ils sont beaucoup plus prêts physiquement que nous mais entre parents, on a encore discuté ce weekend et on a bien envie de faire la revanche. Si on pouvait en marquer un… »

Le match s'est terminé à cinq contre cinq et si le score de 17 à 0 restera anecdotique, les souvenirs, eux, perdureront. « Il a été hyper surpris, avoue le papa de Samy. Il en a parlé avec nous même s’il intériorise beaucoup . Il a regardé les vidéos, ça le fait sourire. On vient l’accoster en lui disant qu’on l’a vu avec son père. Je pense qu’il est fier.»

Un après match forcément très riche en émotions. - Aucun(e)
Un après match forcément très riche en émotions. - @PierreBdn

"Il intériorise beaucoup mais je pense qu'il est fier"