Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

VIDEO - Le champion d'aviron Privel Hinkati "rame dans son garage" pendant le confinement

Qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo, le rameur normand Privel Hinkati tentait d'adapter son entraînement en vue de l'objectif de sa vie. Maintenant que le CIO a reporté l'évènement, c'est une toute autre préparation qui commence pour lui. Elle va durer plus d'un an.

Privel Hinkati sur l'eau, une photo impossible à prendre depuis l'établissement du confinement. Privel Hinkati sur l'eau, une photo impossible à prendre depuis l'établissement du confinement.
Privel Hinkati sur l'eau, une photo impossible à prendre depuis l'établissement du confinement. © Radio France - Facebook Privel Hinkati

Difficile de ramer sur l'eau quand on est confiné. Champion d'aviron, le franco-béninois Privel Hinkati a du s'adapter pour pouvoir continuer à s'entraîner. C'est dans le garage de sa résidence qu'il passe près du tiers de ses journées, à faire des va-et-viens sur un rameur

Publicité
Logo France Bleu

Je rame tous les jours, deux fois par jour, minimum 3 heures. Le but est de garder la forme et de suivre un maximum le plan d'entrainement. Privel Hinkati

Au début de l'épidémie, il y avait peu de conséquences pour le rameur, l'aviron étant un sport d'extérieur où les athlètes ne sont pas en contact rapproché. Mais les premières compétitions internationales étant programmées en Italie, le calendrier a vite été chamboulé, et les rendez-vous d'aviron annulés. 

Tout un budget à retrouver

Le sportif hérouvillais a d'abord dû faire le deuil d'un évènement préparé depuis six ans. "C'est une décision logique compte tenu de la pandémie, mais c'est très difficile. Après autant de temps de préparation. Maintenant, il faut repartir pour un an, ça va demander beaucoup d'ajustements, de logistique, de financement et de motivation".

Pour l'aider à obtenir les fonds nécessaires à sa participation aux JO, Privel Hinkati avait d'ailleurs lancé un appel à la générosité via une plateforme de financement participatif . Après ce report des Jeux, elle reste plus que jamais d'actualité. 

Publicité
Logo France Bleu