Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Le TFC reste en Ligue 2, les supporters "déçus" mais "fiers"

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Les Toulousains ont raté de peu la montée en Ligue 1, dimanche soir. Vainqueurs à Nantes au match retour, mais battus à l'aller, ils restent en Ligue 2 un an de plus. Les supporters sont déçus mais fiers, après une intense saison. Entretien avec Jean-Baptiste Jammes, le fondateur des Violets.com.

Avant le match aller contre le FC Nantes, un millier de supporters du TFC s'étaient réunis au Stadium, pour soutenir leur équipe.
Avant le match aller contre le FC Nantes, un millier de supporters du TFC s'étaient réunis au Stadium, pour soutenir leur équipe. © Maxppp - MICHEL VIALA

La saison a été intense, et les émotions fortes pour les supporters du Toulouse Football Club. Après la descente en Ligue 2, après le changement de présidence, les fans des Violets ont poussé derrière leur équipe pendant de longs mois, en rêvant de la remontée en Ligue 1. Il s'en est fallu de peu, malgré la victoire à Nantes, dimanche soir. Jean-Baptiste Jammes, le fondateur du site internet LesViolets.com, tire le bilan de la saison sur France Bleu Occitanie.

Vous ressentez quoi d'abord ce lundi matin ?

C'est surtout de la tristesse et du regret, de la déception, un peu d'énervement et en même temps, de la fierté. Tout ça parce qu'on était si près des étoiles, malheureusement on ne les a pas atteintes. Et on sera toujours en Ligue 2. C'est une énorme déception parce que si près du but, c'est rageant.

Le TFC a été très mauvais au match aller à domicile, mais il a bien joué à Nantes au retour...

On a fait un match complet face à une belle équipe de Nantes, une équipe de Ligue 1, et c'est pour ça que je dis de la fierté aussi parce que les petits gamins qui jouaient sur le terrain nous ont rendu fiers. Les voir pleurer à la fin du match parce qu'il leur manquait un but, moi, ça m'a fendu le coeur. Voilà, c'est la fin d'une génération parce qu'on va perdre pas mal de jeunes. Et c'est dommage parce qu'on s'était vraiment identifié à eux. Et je pense que le Téfécé, sur sa saison globale, mérite de monter. Mais finalement, on échoue à un but de la montée directe en championnat en échouant à un but de la montée contre Nantes lors du barrage. C'est ça qui est rageant.

Damien Comolli, le président du TFC, a littéralement explosé à la fin du match. Il a accusé l'arbitre d'avoir "volé la montée", avec cette main nantaise qui n'a pas été sifflée. Vous avez déjà vu Damien Comolli, dans cet état ?

Jamais. Mais ça fait plaisir parce que je ne pense pas qu'avec les dirigeants de l'année dernière ça se serait passé. C'est un président qui vit le Téfécé au quotidien. Et quand vous êtes au stade, vous avez toutes les émotions qui sont décuplées. Je le comprends, je le soutiens. Et vous savez, être en Ligue 1, c'est 15 à 20 millions d'euros de plus sur les droits TV. Il y a quand même des retombées économiques qui doivent se faire. Economiquement, c'est compliqué.

Vous êtes d'accord avec lui ?

Ce type de penalty, il est sifflé tout tous les week-ends en Ligue1. Après, les arbitres ont décidé que non. Bon, voilà. Vous savez, les problèmes d'arbitrage, ce n'est pas nouveau. Et rendez-vous dans quelques jours quand il y aura l'Euro pour encore reparler des problèmes d'arbitrage. C'est le serpent qui se mord la queue. Mais voilà sur quoi une saison se joue. Et voilà comment on perd 15 millions d'euros.

Si on regarde dans le rétro, qu'avez envie de retenir de cette saison ?

Surtout beaucoup de fierté. Quand vous m'interrogez à la même époque, il y a un an, c'est la fin du monde. Le club doit être vendu, on descend en Ligue 2, on est nuls, on est catastrophique. Il y a une direction qui ne communique pas. Il y a une séparation entre les supporters et la direction, etc. Et un an après, je pense que je préfère être dans la situation de Toulouse que de Nantes.

Ceci dit, sportivement, l'objectif, c'était la montée directe. On y est pas arrivé, donc je retire beaucoup de fierté, beaucoup de regrets et en même temps, de l'espoir parce que les fondations sont là pour voir vite remonter dans l'élite. Et l'objectif sera de nouveau de remonter dès la saison prochaine. Il faut savoir que la lecture reprend le 24 juillet, donc ça va passer très près.

Après le match l'entraîneur Patrice Garande a salué le beau travail du groupe. Ça ressemblait presque à un "au revoir". Est ce qu'on peut imaginer que l'aventure s'arrête pour Patrice Garande ? 

On peut l'imaginer. Il a signé un contrat de deux ans. Force est de constater qu'il n'est pas monté. Donc il a grillé 50% de son joker après la saison, et il en est aussi pour quelque chose. Je pense qu'il va y avoir un bilan qui va être fait avec Damien Comolli et tout dépendra aussi des opportunités que Damien Comolli aura. Par exemple si le TFC arrive à faire signer un coach qui n'a rien à faire en Ligue 2, c'est à dire un coach de Ligue 1. En revanche, si c'est pour faire venir quelqu'un de la trempe de Patrice Garande, il a déjà toutes les armes. Et il l'a montré cette année, malgré certains défauts, pour refaire remonter le club. Il échoue à un but. Encore une fois, son bilan n'est pas catastrophique.

On sait que Manu Koné par en Allemagne, Amine Adli et courtisé notamment par l'OM. On peut imaginer de jolis noms pour la saison prochaine au TFC ?

En tout cas, ce qu'on peut imaginer, c'est beaucoup de recrues et beaucoup de départs parce qu'il y a beaucoup de joueurs qui sont prêtés. Mais on peut parler aussi d'un Brecht Dejaegere, qui est un super milieu terrain, qui a canalisé le vestiaire, qui a fait que la saison a été très belle. Ce n'est vraiment pas sûr qu'il reste, je pense aussi que Deiver Machado, va être très courtisé à l'échelon supérieur. Donc, on va perdre beaucoup de joueurs. On va devoir recruter beaucoup de joueurs, donc on ne peut pas dire qu'il va y avoir une continuité dans l'effectif. Mais voilà, confiance totale aux dirigeants qui, l'année dernière, ont fait un super mercato. Il faudra refaire la même chose pour pouvoir remonter en Ligue 1.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess