Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Toute la saison 2017-2018 de l'AS Nancy Lorraine

VIDEO - Ligue 2 : Pablo Correa regrette le retard pris dans le recrutement de l'ASNL

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Seulement trois arrivées depuis le début du mercato et des dossiers qui patinent, Pablo Correa s'inquiète du recrutement de l'AS Nancy Lorraine avant la réception de Niort ce vendredi à Picot.

Pablo Correa en conférence de presse le 2 août
Pablo Correa en conférence de presse le 2 août © Radio France - Cédric Lieto

Neuf départs pour trois arrivées, le mercato est toujours aussi déséquilibré au moment d'affronter Niort ce vendredi 4 août pour la deuxième journée de Ligue 2. Alors Pablo Correa met les pieds dans le plat et regrette le retard pris par le club "sans fuir ses responsabilités". Des propos rares dans la bouche du technicien nancéien.

"Chacun a son métier"

Quand on le questionne sur le manque de recrues, Pablo Correa commence par partager la responsabilité :

Il y a des étages dans le club et chacun, à son étage, a son métier. Je l'ai dit, il n'y a pas plus loin que deux semaines, que j'étais inquiet du fait que notre recrutement avait pris du retard. Forcément, ce retard qu'on a pris, on l'aura dans la compétition."

Souci d'anticipation

Ce n'est pas un règlement de comptes avec la cellule de recrutement explique Pablo Correa. Il dit avoir tenu les mêmes propos en interne. Le club n'a pas bien préparé le mercato selon lui :

C'est dans l'anticipation qu'on n'a pas été bons en général. Dire qu'on se donne le temps, c'est mentir. Et il ne faut pas mentir."

Il ne faut pas se précipiter, répète malgré tout le président Jacques Rousselot. Le patron de l'ASNL refuse de suivre l'exemple d'Orléans qui a déjà signé treize nouveaux joueurs :

Peut-être que ça marcherait. On fait huit joueurs avec des joueurs du National. On a eu plein de propositions. Mais on ne veut pas faire parce qu'on essaye de trouver les bons joueurs aux bons profils."

L'AS Nancy Lorraine exigeante sur la qualité même si à certains postes, il y a déjà des soucis de quantité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess