Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : 100% Loiret Sport

VIDÉO - "On m'a toujours surnommé le Bison", le défenseur Stéphane Lambèse dans 100% Loiret Sport

-
Par , France Bleu Orléans

Pendant les vacances de Noël, vous avez rendez-vous avec 100% Loiret Sport. Nous allons à la rencontre d'une sportive ou d'un sportif loirétain qui nous livre son parcours, sa vision sur cette année écoulée et de petites anecdotes. Ce lundi, c'est Stéphane Lambèse, défenseur de l'US Orléans.

Pendant les vacances de Noël, France Bleu Orléans vous propose un nouveau rendez-vous sportif : 100% Loiret Sport. On va à la rencontre de sportives et sportifs du Loiret pour qu'ils nous livrent leur parcours, leur vision de cette année compliquée et quelques anecdotes. C'est à découvrir en vidéo et sur l'antenne de France Bleu Orléans à 18h15 du lundi au vendredi jusqu'au 1er janvier. Rencontre ce lundi avec Stéphane Lambèse, que l'on surnomme "le Bison".

Formé au PSG

Stéphane Lambèse a été formé au Paris-Saint-Germain, où il a côtoyé les Kingsley Coman, Presnel Kimpembé, Adrien Rabiot ou encore Mike Maignan. Certains sont depuis devenus champions du monde avec les Bleus en 2018. Il a d'ailleurs toujours des contacts avec certains. C'est là que le défenseur orléanais a changé de poste, "avant j'étais attaquant", sourit Stéphane Lambèse. 

On le surnomme le Bison

Depuis son arrivée au centre de formation du PSG, on l'a tout de suite surnommé "le Bison", "on disait que j'étais un taureau", en rigole encore Stéphane Lambèse, "je ne sais pas si on peut me surnommer comme ça avec ma manière de jouer"

International Haïtien 

Le défenseur orléanais a d'abord commencé chez les jeunes de l'équipe de France mais n'a pas été rappelé. Du coup, il a saisi l'opportunité quand on l'a appelé en sélection haïtienne à l'âge de 17 ans. Il est en déjà à quatre matchs avec Haïti et compte bien disputer la prochaine Gold Cup qui devrait se tenir en juillet prochain si tout se passe bien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess