Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Stade Lavallois : la saison 2018-2019

VIDÉO | National (J20) : 7 buts, 3 pannes d'éclairage et un match complètement fou à Le Basser

-
Par , France Bleu Mayenne
Laval, France

Au terme d'un match vraiment pas comme les autres, le Stade lavallois est parvenu à décrocher sa première victoire de l'année 2019 en battant Drancy, 4 buts à 3. Un match marqué par trois interruptions liées à des coupures d'électricité.

Le stade Francis Le Basser a été plongé dans le noir à trois reprises.
Le stade Francis Le Basser a été plongé dans le noir à trois reprises. © Radio France - M.C

Face au dernier du championnat, le Stade lavallois ne s'attendait surement à vivre une soirée aussi difficile. Les Tango se retrouvent menés en fin de première période en prenant un but sur corner et donc encore sur coup de pied arrêté comme les trois précédents matches. Mais Laval égalise grâce à une tête de Bira Dembélé sur un corner frappé par Gaël Danic. Quelque secondes plus tard, le Stade lavallois prend l'avantage pour la première fois grâce à un but contre son camp d'un défenseur de Drancy sur une action de Sekou Keita

Au retour des vestiaires, Drancy, moins bonne attaque du championnat, égalise puis reprend l'avantage sur penalty. Les Franciliens qui n'ont gagné qu'un seul match et marqué que cinq buts jusque là mènent sur la pelouse du 4e de National en ayant inscrit trois buts ! Alors Laval reste sur trois matches sans victoire, les joueurs mayennais parviennent à égaliser à dix minutes de la fin grâce au nouvel attaquant Sekou Keita suite à un coup franc. Et ce même joueur s'offre un doublé en inscrivant le but de la victoire à une minute de la fin du temps réglementaire sur un très joli centre de Stéphane Lambèse

Trois coupures de courant !

La soirée a aussi et surtout été marquée par les coupures de courant successives. La première intervient après 34 minutes de jeu. Le stade Le Basser est plongé dans le noir pendant huit minutes et la partie est interrompue onze minutes. Puis l'incident se reproduit en seconde période et une troisième fois quelques minutes après la nouvelle reprise. En tout, environ 30 minutes d'interruption. Une situation inédite au stade Francis-Le-Basser en plus de 40 ans d'existence.

La réaction

C'est l'entraîneur adjoint, Pascal Braud qui est venu s'exprimer en conférence de presse à la place de François Ciccolini. Ce dernier a quitté le terrain en faisant plusieurs bras d'honneur en direction de la tribune opposée. L'entraîneur corse du Stade lavallois était visiblement très énervé au moment de rentrer au vestiaire. Des "Cicco démission" venant des tribunes ont été entendus à plusieurs reprises au cours de la rencontre.

Les résultats et le classement

  - Aucun(e)
  - Aucun(e)

La feuille de match

Laval - Drancy : 4-3 (mi-temps : 2-1). Arbitre : Cédric Dos Santos. 3377 spectateurs.
Buts pour Laval : Dembélé (44'), Akueson c.s.c (45'+1), Keita (82', 89') ; pour Drancy : Cabaton (37'), Koné (50'), Khous (54' s.p).
Avertissements pour Laval : Lambèse (14'), Mabussi (66'), Scaramozzino (76').
Laval : Bouet - Lambèse, Ba, Dembélé (cap), Scaramozzino, Mabussi (Perrot 80') - Makhedjouf, Obbadi - Etinof (Vincent 74'), Danic (Camara 56'), Keita.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu