Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

VIDÉO - OGC Nice : Rivère explique pourquoi Seri n'a pas signé au Barça

dimanche 3 septembre 2017 à 21:18 Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur et France Bleu

Dans une interview au Canal Football Club, Jean-Pierre Rivère est revenu sur le transfert avorté de Jean-Michaël Seri au Barça. Le président de l'OGC Nice explique que le Barça a soudainement décidé de ne pas aller au bout du dossier. Rivère confirme également qu'il a voulu faire revenir Ben Arfa.

Jean-Pierre Rivère, le président de l'OGC Nice, au centre d'entraînement du Gym.
Jean-Pierre Rivère, le président de l'OGC Nice, au centre d'entraînement du Gym. © AFP - VALERY HACHE

Jean-Pierre Rivère a livré sa vérité sur le transfert avorté de Jean-Michaël Seri au FC Barcelone. Au micro de nos confrères de Canal +, le président du Gym raconte les coulisses des discussions avec le Barça. C'est soudainement, sur un coup de fil du directeur général de l'OGC Nice, que Rivère apprend la volt-face du club catalan.

"Les choses sont très simples" pose d'emblée Jean-Pierre Rivère lors de l'entretien accordé au Canal Football Club. Avant le match contre Naples (le mardi 22 août), Nice et Barcelone se sont mis d'accord sur le prix : 40 millions d'euros. Le transfert doit se finaliser le jeudi qui suit en marge du tirage au sort de la Ligue des Champions organisé à Monaco. Sauf que la rencontre n'aura pas lieu.

"Vous m'avez foutu un joueur en l'air"

Rivère détaille : "Mercredi matin (le 23 août), Julien Fournier (directeur général de l'OGC Nice) m'appelle tôt, à neuf heures. Et il me dit "Jean Pierre je ne comprends pas, je viens d'avoir un appel du Barça, ils me disent qu'ils arrêtent sur Mika (Seri)". J'appelle Josep Bartomeu (président du FC Barcelone) il ne me répond pas tout de suite. Entre-temps, j'ai Mika au téléphone. Il me dit "président si je ne vais pas au Barça, je tiens Julien Fournier pour responsable." Je lui dit non c'est Julien Fournier et Jean-Pierre Rivère, on ne fait qu'un sur ce dossier. Il y a un problème je ne sais pas lequel."

Pas un problème financier

Le président du Gym poursuit : "L'après-midi, j'ai Bartomeu, un peu gêné, qui me dit "Jean-Pierre, c'est la première fois que ça nous arrive, nos techniciens ont décidé de ne pas faire Mika Seri. Ce n'est absolument pas un problème d'argent". Le jeudi matin, c'est confirmé définitivement, ils ne font pas Mika Seri. Et là ça part en vrille. Et j'ai dit au Barça "vous m'avez foutu un joueur en l'air", parce qu'il avait un contrat qui était prêt. Je me mets à la place de Mika, c'est son rêve d'aller au Barça, il a un super contrat et du jour au lendemain ça casse."

Jean-Pierre Rivère précise également durant l'interview que le Paris Saint-Germain a essayé de faire une approche en toute de fin de mercato. Mais des avances insignifiantes.

Favre voulait Ben Arfa

A chaque période de marché des transferts, un nom revient avec insistance sur la Côte d'Azur. Celui d'Hatem Ben Arfa. L'ancien numéro 9 du Gym était convoité par son ancien club. "C'est un dossier que je souhaitais absolument réaliser, déclare Jean-Pierre Rivère. Le coach souhaitait aussi qu'il vienne. Mais il y a une décision du joueur, je la comprends, il veut rester à Paris. Si Hatem, un jour, peut venir à Nice on sera très très heureux de l'accueillir."