Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

VIDÉOS - Coupe de France : "On voulait pas que ça s'arrête" reconnaissent les joueurs de Belfort

L'ASM Belfort a été battue 3 buts à 0 par le Stade Rennais ce mardi en quarts de finale de la Coupe de France de football. Les footballeurs amateurs auraient aimé continué l'aventure mais n'ont pas de regrets.

Les joueurs de l'ASM Belfort saluent le public du stade Bonal.
Les joueurs de l'ASM Belfort saluent le public du stade Bonal. © AFP - SEBASTIEN BOZON

Sochaux, France

Ne pas avoir des regrets, même si c'est dur de quitter le devant de la scène : c'est la tonalité générale des réactions recueillis par Hervé Blanchard parmi les joueurs et l'entraîneur de l'ASM Belfort, après la défaite 0-3 au stade Bonal, en quart de finale de la Coupe de France. Après avoir éliminé Nancy (L2) et Montpellier (L3), les footballeurs amateurs n'ont pas à rougir de s'être inclinés devant le tenant du titre, le Stade Rennais, 3e de Ligue 1.

Les Belfortains ont même été particulièrement émus de l'ovation et des "Merci Belfort !" chantés par les 19.000 spectateurs du stade Bonal quand Rennes, à la 90e minute, a marqué le troisième but.

On a rempli Bonal (Maxime Loichot)

Cette ovation a surpris Maxime Loichot sur le terrain. "Je ne voulais pas que ça s'arrête" reconnaît le joueur belfortain. "On a fait plaisir à toute la région", ajoute-t-il, certes "le score est un peu lourd", mais "on va retenir qu'on a rempli Bonal". Le stade du FCSM affichait complet avec 19.056 spectateurs.

Anthony Hacquard, le coach de l'ASM Belfort n'a "pas de regrets". "On a tout donné, on a joué avec le coeur", face à Rennes mais aussi tout au long de ces semaines de Coupe de France.

L'émotion était palpable chez Lucas Cuenin, pour qui le troisième but rennais a été "le coup d'épée final". "La marche était certainement trop haute" conclut le joueur.

La prochaine marche, c'est le match à Drancy samedi en championnat de National 2 et le maintien. Comme le dit Mohammed Bentahar : "On va se remettre la tête à l'endroit".

Le chant des spectateurs de Bonal : "Merci Belfort !"

Alors que Rennes vient de marquer son troisième but, le stade Bonal salue les Belfortains.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu