Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

VIDÉOS - Des milliers de Nancéiens dans les rues pour fêter la victoire française au mondial de foot !

lundi 16 juillet 2018 à 0:42 Par Marie Roussel, France Bleu Sud Lorraine

D'abord dans la fan-zone du Palais des Sports de Gentilly à Nancy puis dans les rues du centre-ville, plusieurs milliers de personnes ont fêté la victoire de la France face à la Croatie ce dimanche et son deuxième titre de champion du monde.

"On est les champions !" : c'est le refrain scandé dans la ville de Nancy toute la soirée.
"On est les champions !" : c'est le refrain scandé dans la ville de Nancy toute la soirée. © Radio France - Marie Roussel

Nancy, France

Ce dimanche, des milliers de Nancéiens se sont rendus dans la fan-zone du Palais des Sports de Gentilly pour assister à la finale de la coupe du monde, opposant la France à la Croatie. Tous ont ensuite fêté dans la liesse la victoire de l'Equipe de France (4-2). Pendant que les Bleus fêtaient la victoire en Russie, les Nancéiens ont déferlé dans les rues de la ville jusque tard dans la nuit. A Frouard, la soirée a été entachée par un accident où trois enfants ont été fauchés par une moto.

Un palais des sports en ébulition

A une heure du coup d'envoi de cette finale du Mondial 2018, tous les supporters sont en train de s'échauffer la voix dans les gradins. 

Le début du match n'est pas vraiment rassurant pour Angélique, supportrice de l'Equipe de France. "Les Bleus sont pour l'instant sur la défensive, ils n'attaquent pas. C'est un peu mou-mou". Pas besoin de patienter bien longtemps : les hommes de Didier Deschamps ouvrent le score à la 18ème minute, sous les applaudissements de la foule. Mais l'enthousiasme est vite douché après l'égalisation des Croates.

L'ambiance continue de monter dans la salle Jean Weil à la fin de la première mi-temps, avec le penalty marqué par Antoine Griezman. Partout dans la sallle Jean-Weill, les verres de bière jaillissent, en même temps que la joie des supporters :

A la fin du match, la France s'impose 4-2 et est sacrée championne du monde de football pour la deuxième fois de son histoire. Sous la musique de Gloria Gaynor, dans le Palais des Sports de Gentilly, il y a comme un air de 1998 :

Marseillaise et klaxon dans le centre-ville

Puis les Nancéiens descendent vers le centre-ville pour fêter le titre de champion du monde. Les jeunes supporters pourront, cette fois, trinquer à la victoire. "La dernière fois j'avais cinq ans, maintenant j'en ai 25. C'est pas mal je peux boire une bière pour fêter ça !" s'exclame l'un d'entre eux.

Dans le centre ville de Nancy, des milliers de supporters chantent la Marseillaise, sous les pétards et les fumigènes. L'ambiance, d'abord bon enfant, dégénère progressivement dans la soirée, avec des bagarres et des jets de bouteille. Trois heures après la fin du match, la place Stanislas est devenue une gigantesque poubelle. Sandra est un peu consternée par la tournure de la fête : "là ça part vraiment en cacahuètes".

Du côté des pompiers, le pic d'intervention s'est surtout produit vers 20H30, juste après la fin du match. Les forces de l'ordre ont également eu recours à plusieurs interventions dans la soirée, mais le bilan restera à définir dans les jours qui viennent.