Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2018-2019 du Racing Club de Strasbourg

Votez : à quelle place le Racing Club de Strasbourg finira-t-il la saison 2018-2019 de Ligue 1 ?

dimanche 5 août 2018 à 17:05 Par Luc Dreosto et Blandine Costentin, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Le Racing Club de Strasbourg entame le 12 août sa deuxième saison de suite en Ligue 1 avec un objectif minimal : le maintien. Mais les Strasbourgeois peuvent-ils bousculer la hiérarchie ? Donnez votre avis !

Racing Club de Strasbourg : objectif maintien ou peut mieux faire ?
Racing Club de Strasbourg : objectif maintien ou peut mieux faire ? © AFP

Strasbourg, France

A quoi ressemblera la saison 2018-2019 des footballeurs strasbourgeois, leur deuxième consécutive en Ligue 1 ? Finiront-ils dans le ventre mou, aux avant-postes ou devront-ils batailler pour le maintien ? France Bleu Alsace vous propose de voter. Mais avant, voilà l'état des forces en présence.

Le Paris Saint-Germain fait toujours office de grand favori, devant les trois autres équipes du "Big Four", Monaco, Lyon et Marseille. Derrière, Nice, Saint-Etienne, Rennes, Bordeaux, Nantes paraissent armés pour jouer le haut de tableau. Ensuite, une dizaine de formations, dont le Racing, devraient lutter pour le maintien ou mieux si affinités. Ce n’est heureusement pas une science exacte, mais, le plus souvent, le classement des clubs selon leur budget n’est pas loin de correspondre au classement sportif final. La saison passée, le Racing possédait le 16e budget de Ligue 1, avec 30 millions d’euros et il a fini 15e du classement avec 38 points. Ce budget est revu à la hausse pour ce nouvel exercice, entre 35 et 40 millions d’euros, ce qui devrait lui permettre de grappiller l’une ou l’autre place dans ce classement. 

Statistiquement, la deuxième saison en Ligue 1 n’est pas plus dure que la première. Depuis 25 ans, un club qui dispute sa deuxième saison dans l'élite a environ une chance sur sept de se maintenir, contre une chance sur trois pour un promu. Pour progresser sportivement, le Racing a essayé d’apporter davantage d’expérience à son effectif avec les arrivées notamment du défenseur international serbe Stefan Mitrovic, du gardien belge Matz Sels ou encore du milieu de terrain nantais Adrien Thomasson. Ce qui a entraîné le départ de plusieurs "figures historiques" du club, qui ont participé à la montée en Ligue 2, puis en Ligue 1 (Oukidja Seka, Bahoken, Blayac).

Le point sur le mercato strasbourgeois

Arrivées :

  • Matz Sels (gardien, Newcastle/ANG)
  • Lamine Koné (défenseur central, prêt, Sunderland)
  • Stefan Mitrovic (défenseur central, La Gantoise/BEL)
  • Ibrahima Sissoko (milieu défensif, Brest/L2)
  • Adrien Thomasson (milieu offensif, Nantes/L1)
  • Ludovic Ajorque (attaquant, Clermont/L2). 

Départs 

  • Kader Mangane (défenseur central, ?)
  • Jean-Eudes Aholou (milieu défensif, AS Monaco/L1)
  • Martin Terrier (attaquant, retour de prêt/Lille, transféré à Lyon/L1), 
  • Alexandre Oukidja (gardien, Metz, L2)
  • Stéphane Bahoken (attaquant, Angers/L1)
  • Dimitri Foulquier (défenseur latéral, retour de prêt/Watford/ANG)
  • Bakary Koné (défenseur central, retour de prêt/Malaga/ESP, transféré à Ankaragucu/TUR)
  • Jérémy Blayac (attaquant, Gazélec Ajaccio/L2)
  • Ernest Seka (défenseur central, Nancy/L2)
  • Vincent Nogueira (milieu relayeur, Annecy/N2)
  • Landry Bonnefoi (gardien,?)
  • Mayoro Ndoye (milieu récupérateur, transféré au Gazélec Ajaccio/L2)
  • Yoann Salmier (défenseur central, prêt/Troyes/L2).

.