Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Wing Sang Li quitte la présidence de Tech Pro mais reste à la tête du FCSM

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon

Wing Sang Li vient de démissionner de son poste de président du Conseil d'Administration du groupe Tech Pro Technology, propriétaire du FCSM pour raisons personnelles. L'homme d'affaires chinois reste malgré tout à la tête du FC Sochaux Montbéliard.

Jusqu'à quand Wing Sang Li restera t-il à la tête du FCSM?
Jusqu'à quand Wing Sang Li restera t-il à la tête du FCSM? © Maxppp - Lionel Vadam

Sochaux, France

Wing Sang Li vient de présenter sa démission de la présidence du Conseil d'Administration de Tech Pro, société propriétaire du FCSM. Il quitte également ses fonctions de Président du comité de nomination de la Société à compter du mardi 2 avril. L'homme d'affaires chinois a évoqué des raisons personnelles.

Communiqué du groupe Tech Pro Technology 

Le groupe Tech Pro Technology Development Ltd, actuel propriétaire du FC Sochaux-Montbéliard, annonce ce mercredi 3 avril 2019 dans un communiqué que “le conseil des administrateurs de Tech Pro Technology Development Limited annonce que M. Li Wing Sang a démissionné de ses fonctions d’administrateur exécutif et de Président du comité de nomination de la Société à compter du mardi 2 avril 2019 _pour des raisons personnelles_, non liées aux affaires et aux affaires du Groupe. Le conseil d’administration annonce en outre que M. Li a également cessé de jouer le rôle de Président du Conseil d’administration en conséquence. M. Li a confirmé qu’il n’avait aucun désaccord avec le Conseil d’administration et qu’il n’y avait aucune autre question relative à la démission de M. Li qui devrait être portée à l’attention de la Bourse de Hong Kong Limited et des actionnaires de la société. Le Conseil souhaite saisir cette occasion pour exprimer sa sincère gratitude à M. Li pour ses contributions à la société durant son mandat. Le conseil est actuellement en train d’identifier le candidat approprié pour pourvoir les postes vacants de Président du Conseil et de Président du Comité de nomination, et fera les annonces nécessaires en temps voulu“.

Réunion de "crise" à Bonal 

Cette annonce a semé le trouble du côté du stade Bonal. Une réunion de "crise" s'est déroulée à la mi journée avec des dirigeants portables collé aux oreilles pour tenter de savoir si Mr Li avait, par voie de conséquence, aussi lâcher la présidence du club. Renseignement pris, c'est NON !! L'homme d'affaires chinois est "devenu directeur général de Tech pro et sa position en tant que président du FCSM reste inchangée" indique le FCSM dans un communiqué publié sur son site internet. De quoi donner encore plus le tournis aux supporteurs. Wing Sang Li n'est donc plus président de Tech Pro mais reste président du FC Sochaux Montbéliard. 

Toujours président du FCSM... 

Dans un communiqué publié ce mercredi après-midi sur son site officiel, le FCSM précise que Wing Sang Li a été nommé directeur général de Tech Pro et qu'il n'y avait pas de conséquences pour ses fonctions à la tête du FC Sochaux Montbéliard : il reste président du club

...Pour combien de temps ?

Wing Sang Li a été rétrogradé dans la hiérarchie de Tech pro et certainement perdu de l'influence mais il est toujours à la tête du FCSM. Pour combien de temps ? Personne n'a la réponse. Ce qui est sûr, c'est que sa position paraît de plus en plus précaire. Ce nouvel épisode rajoute encore un peu plus d'incertitudes sur l'avenir du club. Le président, en grande difficultés financières, pourrait perdre la main au profit de Nenking, un autre groupe chinois à qui il doit de l'argent.