Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Xavier Garbajosa, entraîneur du MHR : "A Toulouse, vous pouvez vite en prendre soixante"

Par

Septième de Top 14, le Montpellier Hérault Rugby se rend à Toulouse, huitième, ce dimanche (16h50). Les héraultais y vont avec l'espoir et l'ambition de décrocher un premier succès à l'extérieur, afin de se hisser de nouveau parmi les six premiers.

Toulousain de naissance, Xavier Garbajosa a joué 13 saisons au Stade Toulousain Toulousain de naissance, Xavier Garbajosa a joué 13 saisons au Stade Toulousain
Toulousain de naissance, Xavier Garbajosa a joué 13 saisons au Stade Toulousain © AFP - Pascal Guyot

C'est un immense défi pour le MHR en TOP 14 : les rugbymen montpelliérains affrontent Toulouse, ce dimanche, à Ernest-Wallon (16h50), à l'occasion de la seizième journée.  D'un côté, une équipe qui n'a pas gagné un seul match à l'extérieur, cette saison. De l'autre une formation qui n'a pas encore perdu à domicile.  La tâche s'annonce ainsi compliquée pour les hommes de Xavier Garbajosa, qui met en garde sur le risque face à au champion de France en titre

Publicité
Logo France Bleu
loading

Thomas Darmon : "il va falloir faire un match complet" 

Le MHR reste sur une courte victoire contre Bayonne, à domicile (31-29) © AFP - Pascal Guyot

A l'image du MHR, Toulouse connait une saison compliquée avec pas mal d'absents, blessés ou retenus en sélection.  Mais il n'en reste pas moins que c'est une équipe ultra dure à jouer et qui n'a été accroché qu'une seule fois chez elle, fin décembre, par Toulon, sans toutefois s'incliner. Le stade toulousain est, d'ailleurs, l'une des cinq formations invaincues en Top 14 dans son stade

loading

Xavier Garbajosa : "Vous pouvez vite en prendre soixante, contre Toulouse ! Ca peut aller très, très vite. ce n'est pas la meilleure place pour se relancer. Au delà de Toulouse, cela reste un match à l'extérieur, où il faut une conquête, une défense, de l'endurance mentale, et être discipliné. Toulouse, ça reste un énorme défi. Je les ai vus, la semaine dernière, au Racing. J'était dans mon canapé, je me suis gratté la tête. Ils carburent et ils envoient des indicateurs qui font très peur, dans le monde du rugby".

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu