Football

XV de France | Loann Goujon : "Essayer d'apporter beaucoup d'enthousiasme"

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde dimanche 15 mars 2015 à 8:00

Loann Goujon lors du stage des Bleus à Canet fin janvier.
Loann Goujon lors du stage des Bleus à Canet fin janvier. © MaxPPP

Après trois entrées en jeu tardives dans le Tournoi, le 3e ligne du Stade Rochelais et futur joueur de l'Union Bordeaux-Bègles va découvrir à 25 ans les joies et les responsabilités d'une première titularisation avec les Bleus dimanche (16h) à Rome face à l'Italie. En face de lui, un certain Sergio Parisse.

Une promotion pour vous mais aussi une grosse responsabilité ?

Loann Goujon  : Les coaches attendent beaucoup de moi sur ce match sur certains aspects du jeu et j’espère répondre présent.

Dans quel état d’esprit est l’équipe de France ?

On a à cœur de se racheter. On essaie de mettre le plus d’application et d’envie possibles à l’entraînement car on s’attend à un gros match ce week-end. On sait que ce sera loin d’être facile.

"Faut qu’on y aille avec énormément d’envie, de cœur et qu’on ait un peu confiance en nous pour jouer notre jeu" — Loann Goujon

On avait déjà parlé de rachat avant le Pays de Galles…

Le match du pays de Galles est passé, le résultat est ce qu’il est. Faut qu’on pense à dimanche. On s’attend à du gros combat, les Italiens, on sait ce que ça donne. Ce n’est plus une surprise, ce sont des guerriers. Faut qu’on y aille avec énormément d’envie, de cœur et qu’on ait un peu confiance en nous pour jouer notre jeu.

A titre personnel, c’est vraiment le début du Tournoi ?

Non, ce n’est pas le début du Tournoi parce qu’on a un groupe qui est ensemble depuis plusieurs semaines. On réagit chacun à sa façon par rapport aux matches mais moi j’aborde le match de la même manière avec énormément d’envie que je joue d’entrée ou que je rentre plus tard. Je vais essayer d’apporter beaucoup d’enthousiasme.

Loann Goujon est au Stade Rochelais depuis la saison 2012-2013. - Aucun(e)
Loann Goujon est au Stade Rochelais depuis la saison 2012-2013.
L’Italie, c’est fort en conquête mais avec un jeu moins stéréotypé ?

L’Italie d’aujourd’hui n’est plus l’Italie d’il y a dix ans qui faisait un peu de la figuration dans le Tournoi. C’est une équipe qui a ses valeurs et qui est capable aussi de faire du jeu. On les a analysés à la vidéo mais on a surtout mis l’accent sur ce que nous on pouvait faire. On va y aller avec nos intentions de jeu et on verra ce que ça donne.

"Loann, c'est un joueur puissant, un joueur intelligent qui est bien dans le groupe" — Philippe Saint-André

Vous vous mettez de la pression ?

Non pas énormément. On me demande de faire des choses que je sais faire donc je vais y aller comme ça et essayer d’apporter, pour aider l’équipe à avancer collectivement.

L’équipe a-t-elle repris un peu de confiance à l’entraînement cette semaine ?

(Il souffle) Je ne sais pas. Franchement quand on s’entraîne, il y a de l’enthousiasme. On a toujours le souvenir des deux derniers matches mais on arrive à faire de belles choses. Maintenant, il y a juste à essayer de les faire en match.

Partager sur :