Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Yann M'Vila, milieu de terrain de l'AS Saint-Étienne : "Si Jean-Louis Gasset part, je pense que je partirai aussi"

Avant la défaite à Montpellier et avant de recevoir Nice samedi pour assurer une place en Ligue Europa la saison prochaine, le milieu des Verts parle de lui, de Sainté, mais aussi de son souhait de conserver Jean-Louis Gasset à la tête de l'équipe.

Yann M'Vila.
Yann M'Vila.

L'AS Saint-Étienne peut déjà écrire une belle page de sa saison samedi soir. En cas de victoire samedi (21h) à domicile contre Nice dans un Chaudron très bien garni, les Verts s'assureront déjà une qualification pour la Ligue Europa, la saison prochaine. Deux ans après.

Mais, en coulisses, un joueur, un doux rêveur peut-être, voyait déjà plus loin avant Montpellier vendredi (défaite 1-0) et espérait "à titre personnel" entendre la petite musique de la Ligue des Champions, la grande coupe d'Europe, la saison prochaine à Geoffroy Guichard. Ce joueur, c'est Yann M'Vila.

Appelez-le, le Maestro

Certains le surnomment le Maestro pour sa qualité technique et de passe, qui lui permet de lancer le jeu de l'équipe. À bientôt 29 ans, Yann M'Vila a connu plusieurs championnats européens (Russie, Italie, Angleterre), l'équipe de France. Il lui manque encore de goûter à la grande coupe d'Europe. 

La Ligue des Champions, ce serait un exploit voire un miracle!

Une expérience qu'il a d'autant plus envie de partager avec l'AS Saint-Étienne. Depuis son arrivée dans le Forez en janvier 2018, suite au coup de fil de Jean-Louis Gasset, le natif d'Amiens reconnait se sentir très bien. M'Vila est un homme heureux et il le dit sur France Bleu.

"Je suis très content ici, de tout. De la ville. Quand je fais mes courses à Auchan, je ne suis pas emmerdé comme si j'étais dans une grande ville. Certaines personnes vont venir te parler en bien. Ça fait chaud au cœur. Je me sens épanoui sur le terrain. C'est que du bonheur ! La cerise sur le gâteau serait de réussir quelque chose de grandiose comme la Ligue des Champions. Ce serait un exploit, voire un miracle."

"Si Jean-Louis Gasset part, je pense que je partirai aussi"

Mais pour que son équilibre soit total, Yann M'Vila répète qu'il veut continuer de travailler avec Jean-Louis Gasset comme entraîneur. Sinon, même s'il est sous contrat jusqu'en 2022, il pourrait partir en fin de saison. Car, pour lui, le foot est avant tout une histoire d'hommes. 

"Les gens ne peuvent pas savoir mais il se passe beaucoup de choses en interne, que je ne retrouverais peut-être pas avec un nouveau coach. C'est lui qui m'a fait venir ici. S'il est amené à partir je pense que je partirai aussi. Mais ce n'est pas le moment d'en parler. On en parlera après. On est focalisés sur cette fin de saison. On va essayer de réaliser un sans faute."

"Un taulier parle beaucoup. Moi je suis timide"

"Taulier, c'est quelqu'un qui parle beaucoup. Moi je suis timide. J'aime rigoler. Je chambre et j'accepte me faire chambrer. Vraiment les tauliers, ce sont ceux qui se font respecter quand ils donnent de la voix. Je pense à Loïc Perrin ou Jessy Moulin qui sont les plus anciens du vestiaire. Quand on parle de tauliers, on va penser à eux. Si on parle de moi comme un cadre, c'est plus sur le terrain je dirais, un cadre technique."

On sent qu'on a un peuple vert derrière nous.

"Le Chaudron, c'est une ambiance similaire à celle que j'ai pu connaître à Sunderland en Angleterre. Je pense même que le Chaudron pousse un plus plus. On est content de sentir ce soutien. On l'a vu notamment au retour Monaco. Les supporters étaient là à nous attendre à l'aéroport. Ce sont de belles images. Cela nous donne encore plus de confiance et on a envie de leur rendre. On sent qu'on a un peuple vert derrière nous." 

"Je me sens proche des jeunes joueurs" 

"Avec mon expérience, j'essaie d'aider les jeunes car j'ai été très vite dans la lumière. Je parle avec William Saliba. Je lui dis de faire attention, le monde du foot va très vite. J'en suis la preuve. Le passé c'est le passé on essaie d'avancer. Je me sens épanoui ici. Je suis proche aussi d'Arnaud Nordin. Même quand on n'est pas au foot on se parle par message. Ce sont de très bons jeunes qui respectent tout le monde." 

"Je commence à penser à la suite de ma carrière"

"Je commence à y penser. Je discute beaucoup avec Julien Sablé (entraîneur adjoint des Verts) qui passe ses diplômes d’entraîneur. J'aimerais rester dans le monde du foot. J'aime bien voir les matchs des jeunes. Je ne sais pas encore comment je vois la suite, coach, agent ou recruteur. Je suis content de pouvoir échanger avec Julien Sablé. Il m'explique très bien ce que je dois faire pour passer mes diplômes. Il me soutient."

Yann M'Vila et Jérémie Janot sont les invités exceptionnels du Débrief ce lundi entre 18 et 19h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu