Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Biathlon : Ustyugov suspendu, Martin Fourcade pourrait récupérer un 6e titre olympique

La fédération internationale vient de suspendre le biathlète une nouvelle fois, ce qui a pour conséquence d’annuler tous ses résultats entre 2010 et 2014.

En 2010, MArtin Fourcade était arrivé 2e de la Mass Start olympique
En 2010, MArtin Fourcade était arrivé 2e de la Mass Start olympique © Maxppp - PATRICK SEEGER/EPA/MaxPPP

Et si le biathlète catalan installé dans le Vercors Martin Fourcade venait à récupérer la médaille d’or de la Mass Start des Jeux Olympiques de Vancouver en 2010? Le Français était arrivé 2e de la course. Or le vainqueur, le Russe Evgeny Ustyugov, vient à nouveau d’être suspendu pour dopage annonce la fédération internationale de biathlon (IBU). En cause : l’analyse de son passeport biologique. 

21 jours pour faire appel

Cette décision entraine l’annulation de tous les résultats du Russe entre 2010 et 2014. Il a 21 jours pour faire appel de cette décision devant le tribunal arbitral du sport (TAS). Ustyugov, 35 ans, a déjà perdu l’or du relais de Sotchi en 2014 suite à une première sanction en février dernier - pour dopage à l’oxandrolone, un stéroïde. Si la nouvelle procédure est confirmée, Martin Fourcade, qui a pris sa retraite sportive en février, monterait donc, avec 10 ans de retard, sur la première marche du podium de la Mass Start de Vancouver. 

Ce serait ainsi sa 6e médaille d’or olympique après l'individuel et la poursuite en 2014, la poursuite, la mass start et relais mixte en 2018. Martin Fourcade s’était exprimé sur cette éventualité en septembre 2018, alors que des soupçons pesait déjà sur le biathlète russe. Il estimait à l’époque qu’une victoire sur tapis vert n’aurait pas la même saveur. "Je ne me réjouirais pas du titre même si je l’avais, confiait-il à l'époque à Fabrice Rigobert. J’ai construit ma carrière en étant vice-champion olympique à Vancouver et en ayant envie sur l’olympiade d’après d’aller chercher cette médaille d’or qui me faisait tant rêver et que je n’avais pas eu à Vancouver", ajoutait-il, toujours en 2018.Martin Fourcade n'a pour l'instant pas réagi à la dernière décision de l'IBU, préférant attendre la fin du délais d'appel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess