Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans les Pyrénées, le ski de fond pourrait profiter de l'interdiction du ski alpin au grand public

-
Par , France Bleu Occitanie

Pour le grand public, les activités de neige seront limitées pendant les vacances de Noël. Les activités nordiques devraient être autorisées dès la fin du confinement. Une aubaine pour les professionnel du ski de fond.

Le plateau de Beille, en Ariège.
Le plateau de Beille, en Ariège. - Site internet du plateau de Beille.

Si on ne pourra pas skier cette année avec l'interdiction d'ouverture des remontées mécaniques au grand public, les activités nordiques devrait être autorisées à partir du 15 décembre, date prévue du déconfinement. Ski de fond, raquettes, randonnées, chiens de traîneaux... d'ici quelques jours, on pourra prendre un grand bol d'air frais à la montagne. Une aubaine pour les professionnels de ces disciplines, alors que la neige est déjà au rendez-vous dans les Pyrénées. 

La continuité de "l'effet Martin Fourcade"

Olivier Bosc est moniteur de ski de fond depuis plus de 20 ans au plateau de Beille, en Ariège, sur les espaces nordiques des Vallées d'Ax. Il compte beaucoup sur cette autorisation pour faire découvrir ou redécouvrir l'activité : "Il va y avoir du monde cette année. Les gens qui venaient traditionnellement dans les Pyrénées pour du ski alpin vont se mettre au ski de fond." Selon lui, l'activité bénéficie déjà d'un certain engouement depuis quelques années : "C'est reparti avec l'effet du biathlon, avec Martin Fourcade notamment et les belles victoires des Français en nordique. C'est une porte d'entrée."

"On pourrait faire appel à cette année aux collègues des stations de descente."

Le directeur des espaces nordiques des vallées d'Ax, Georges Vigneau, se prépare justement à recevoir beaucoup de monde, mais que pour le ski de fond qui représente 45 % de ses activités : "Je pense qu'on aura beaucoup de raquettistes, beaucoup de randonneurs. Et pour accueillir correctement tout ce monde là, on pourrait faire appel à des collègues des stations de descente qui seront fermées. On vit tous en montagne, il faut se serrer les coudes". 

Du côté des commerçants au pied de la station, ces bonnes prévisions se suffiront pas à sauver la saison. Pour Jason Lacube, le patron de la Maison Lacube, un restaurant-boutique de terroir, il s'agit de "limiter la casse". 

Remontées mécaniques sont autorisées pour les ski-clubs et les professionnels

Les remontées mécaniques sont finalement autorisées depuis ce weekend aux mineurs licenciés à la fédération française de ski et aux professionnels dans l’exercice de leur activité. Une fausse bonne nouvelle pour la plupart des directeurs de stations. Ils estiment qu'il va falloir mobiliser beaucoup de personnel pour peu de monde. Et surtout pour un public peu rémunérateur, bénéficiant déjà de tarifs très avantageux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess