Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Le cardio, c'est pas encore ça" : premier week-end de ski de fond en Isère

-
Par , France Bleu Isère

Alors que les remontées mécaniques sont toujours fermées dans les stations de ski, certains domaines de ski de fond, eux, sont ouverts. 40 centimètres de neige sont tombés vendredi soir en Isère et notamment au domaine de Gève, à Autrans-Méandres, qui a ouvert ses pistes samedi matin.

Il est tombé 40 centimètres de neige au domaine de Gève à Autrans-Méaudre dans la soirée de vendredi
Il est tombé 40 centimètres de neige au domaine de Gève à Autrans-Méaudre dans la soirée de vendredi © Radio France - Paul Tilliez

Première journée de ski de l'année en Isère ce samedi. Environ 1000 personnes ont chaussé les skis dans la matinée pour aller goûter à la neige encore fraîche de la veille au domaine de Gève à Autrans-Méaudre. Forcément, chez les skieurs, c'est une avalanche de sourires : "Je suis vraiment content que ça ouvre. Le cadre est magnifique et en plus, dans une période comme celle que l'on vit actuellement, ça fait du bien de sortir s'aérer la tête." 

Environ 1000 personnes sont venues skier sur les pistes de ski de fond du domaine de Gève samedi matin
Environ 1000 personnes sont venues skier sur les pistes de ski de fond du domaine de Gève samedi matin © Radio France - Paul Tilliez

Certains reconnaissent quand même que la reprise est difficile : "Le cardio, c'est pas encore ça, il va falloir de l'entrainement sourit Caroline, en plus on n'a pas encore mangé la raclette, mais je sens que celles de l'année dernière sont encore bien là" enchaîne son partenaire. Pour le directeur de la station, Jérome Brunet, cette première journée est une réussite : "Les gens ont bien besoin de prendre l'air je pense. [...] D'habitude, à l'ouverture, on a surtout des pros qui viennent skier chez nous, mais là, il y avait aussi beaucoup de familles."

Difficile de respecter les règles du confinement 

Normalement, l'attestation de déplacement permet de sortir dans un rayon de vingt kilomètres autour de son domicile et pour une durée de trois heures. Si beaucoup ce samedi matin habitent dans le coin, notamment dans le Vercors, ce sont surtout les trois heures de sorties qu'il est difficile de respecter. Entre ceux qui préparent plusieurs attestations et ceux qui les réactualisent sur leur téléphone, tout le monde a sa petite combine. Pas de quoi choquer Mike, employé dans la station : "Vous imaginez, les gens mettent 45 minutes pour venir en voiture et 45 minutes pour repartir. Le temps de chausser les skis, ça fait à peine plus d'une heure de ski, c'est compliqué pour eux."

Pour l'instant, seuls les domaines de ski nordique sont ouverts, le ski alpin est lui toujours à l'arrêt
Pour l'instant, seuls les domaines de ski nordique sont ouverts, le ski alpin est lui toujours à l'arrêt © Radio France - Paul Tilliez

Pas d'ouverture des remontées mécaniques avant le mois de janvier

Si les professionnels du ski nordique (discipline qui englobe notamment le ski de fond ou le ski de randonnée) ont le sourire, ils pensent à leurs collègues du ski alpin, qui ne pourront pas accueillir de client à Noël en raison des mesures sanitaires. Une réunion entre le gouvernement et les stations est prévue le 11 décembre pour discuter d'une potentielle ouverture des remontées mécaniques, mais en attendant, rien ne bouge : "On est à la fois très contents de cette chute de neige, qui nous permet d'ouvrir le domaine nordique, mais on reste aussi très déçus pour le ski alpin. Sur la station Autrans-Méaudre, on a deux beaux domaines de ski alpin qui malheureusement seront fermés : on laisse sur le carreau 80 saisonniers qui ne pourront pas travailler avec nous pour Noël." reconnaît à contrecœur Jérôme Brunet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess