Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

L’Ariégeoise Perrine Laffont remporte sa troisième coupe du monde de ski de bosses

- Mis à jour le
Par

La skieuse des Monts d'Olmes, Perrine Laffont, s'est classée ce dimanche 1er mars troisième de l'épreuve de ski de bosses au Kazakhstan, ce qui lui permet d'ores et déjà de remporter sa troisième coupe du monde de suite, à seulement 21 ans.

Perrine Laffont lors de sa victoire dans l'épreuve de bosses de Deer Valley (États-Unis) Perrine Laffont lors de sa victoire dans l'épreuve de bosses de Deer Valley (États-Unis)
Perrine Laffont lors de sa victoire dans l'épreuve de bosses de Deer Valley (États-Unis) © Maxppp - JEFF SWINGER/EPA/Newscom

Elle n'a pas le temps Perrine Laffont. À 21 ans, la skieuse des Monts d'Olmes (Ariège), déjà championne olympique en ski de bosses, s'est offert son troisième globe de la coupe du monde de la spécialité. Avec sa troisième place lors de l'épreuve de bosses en parallèle d'Almaty (Kazakhstan), elle possède une avance suffisante au classement général après une saison dominée de la tête et des épaules. Elle avait déjà été sacrée lors de l'épreuve kazakhe l'an passé. 

Publicité
Logo France Bleu

Sept victoires en neuf épreuves

La Française a complètement écrasé la compétition puisque avant d'arriver au Kazakhstan, elle avait remporté 7 des 8 épreuves du calendrier, ne s'accordant un répit qu'une seule fois, à Deer Valley (États-Unis). Il reste encore trois épreuves à disputer, mais l'Ariégeoise pourra donc s'y rendre sans pression, elle a déjà assuré le classement général de cette spécialité. Sa saison se terminera le 15 mars. Elle est également en tête du classement général du ski acrobatique, elle pourrait en cas de bonne fin de saison remporter le "gros" globe.

"J'ai skié relâchée"

Perrine Laffont a accepté de répondre à nos questions quelques heures à peine après son sacre. Pour la skieuse des Monts d'Olmes, le titre est presque une surprise. "Je ne m'attendais pas à faire une saison pareille, on a modifié quelques trucs dans mon entraînement pour aborder les course plus 'à la cool', c'est ce qui a fait la différence par rapport aux autres filles".

loading
Publicité
Logo France Bleu