Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La biathlète Célia Aymonier met fin à sa carrière

-
Par , France Bleu Besançon

À 28 ans, la biathlète Célia Aymonier décide de mettre un terme à sa carrière. La fondeuse l'a annoncé sur ses réseaux sociaux, samedi 21 mars.

Célia Aymonier lors de la Coupe du monde sprint dames, au Grand Bornand en 2019.
Célia Aymonier lors de la Coupe du monde sprint dames, au Grand Bornand en 2019. © Maxppp - Fred Haslin

À 28 ans, Célia Aymonier met un terme à sa carrière. La biathlète l'a annoncé sur ses réseaux sociaux, dans un long message en utilisant la métaphore filée d'un navire qui prend l'eau. " Je décide de quitter sereinement le navire du sport de haut niveau pour découvrir d'autres horizons qui seront plus en adéquation avec la personne que je suis devenue ", explique t-elle. 

La fondeuse s'éclipse avec un beau palmarès. Elle a été médaillée d'argent en ski de fond lors des championnats du monde des moins de 23 ans. Puis en 2017, elle a décroché la médaille de bronze de biathlon en relais femme lors du championnat du monde. 

" Je me rends bien compte aujourd'hui que le sport de haut niveau c'est trop exigeant et centré sur les résultats au niveau systémique pour que mon navire reste à flot avec les seuls objectifs de plaisir et de connaissance de soi qui prennent d'ailleurs un peu l'eau ", écrit la sportive.

Elle quitte aujourd'hui l'équipe de France de biathlon sur une 14ème place, remporté lors de la poursuite de Kontiolahti en Finlande, samedi 14 mars. 

Me voici aujourd'hui, entre vents et marées, confrontée à mes limites et mes valeurs - Célia Aymonier

Native de Pontarlier, Célia Aymonier à débuté sa carrière sur la piste de la Coupe, dans son village des Fougs. Dans son message d'au revoir publié sur les réseaux sociaux, elle regrette les conséquences du réchauffement climatique. "Je dois me rendre à l'évidence, depuis mes débuts, ces paysages et le manteau neigeux ont bien changé. Et ce qui m'attriste, c'est que le constat est le même partout, de la France à la Scandinavie en passant par le reste de l'Europe, les hivers sont moindres et la neige devient une denrée précieuse ", confie-t-elle.

Un constat qui l'a pousse à s'interroger : " Alors je me pose la question, que  reste-t-il du plaisir à skier sur des pistes enneigées artificiellement, à  des températures supérieures à 0°c, à faire des entraînements sur des  pistes raccourcies pour préserver la neige ? "

La fondeuse quitte en le monde du sport de haut niveau en remerciant "toutes les personnes [l'ont] soutenues dans cette aventure".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu