Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Transjurassienne 2020 est annulée

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Besançon, France Bleu, France Bleu Belfort-Montbéliard

La Transjurassienne 2020 est annulée faute de neige. Les organisateurs ont annoncé ce lundi que la 42e édition de la célèbre course de ski de fond du Massif Jurassien ne peut finalement pas se dérouler comme prévu, ces 8 et 9 février. Après 2016, déjà, c'est la 7e annulation de l'épreuve.

Les milliers de skieurs de la Transjurassienne au départ de Lamoura (Combe du Lac) en février 2015
Les milliers de skieurs de la Transjurassienne au départ de Lamoura (Combe du Lac) en février 2015 © Maxppp - Philippe Trias

La météo et le manque de neige ont eu raison de la Transjurassienne 2020, programmée ces 8 et 9 février. Les organisateurs ont officialisé ce lundi 3 février l'annulation de la 42e édition de la mythique course de ski de fond à travers le Massif Jurassien. C'est la 7e annulation dans l'existence de la Transju, après celle qui remontait seulement à 2016. Alors qu'en 2017 et 2018, l'épreuve avait dû se dérouler sur un parcours de repli...

Dans un premier temps, pourtant, le maintien officiel de la 42e Transjurassienne avait été annoncé par l'organisation qui avait simplement précisé que le parcours historique "Lamoura - Mouthe" (68 km) serait remplacé par un parcours de repli encore à valider définitivement... Mais quatre jours plus tard, il a fallu s'y résoudre : la célèbre course doit être annulée. L'enneigement est vraiment trop insuffisant. C'était déjà le cas, en milieu de semaine dernière, en dessous de 1.200 m d'altitude dans le Massif Jurassien.

Et ça l'est aussi, désormais, notamment sur les sites "provisoires" de départ (Combe du Lac à Lamoura) et d'arrivée (Prémanon) envisagés, qui sont totalement inondés après les fortes pluies tombées jusqu'à ce dimanche soir. En raison, également, des températures très douces (encore 10° ce lundi matin à Bois d'Amont) de ces derniers jours. Et en dépit du retour du froid à partir ce mardi, les prévisions météo n'annoncent au final qu'une couche neigeuse d'environ 10 cm supplémentaires seulement...

Trouver des solutions au manque de neige

Les 3.800 participants déjà inscrits seront tous remboursés, indique Trans'Organisation qui va activer l'assurance annulation prévue dans son budget prévisionnel de 605.750 euros pour la Transjurassienne.
Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté (financeur principal de l'épreuve, à hauteur de 80.000 euros) parle d'un sentiment de tristesse mais rappelle aussi "le soutien indéfectible de l'ensemble des collectivités (Départements du Jura et du Doubs, 40.000 euros de subventions chacun) pour l'avenir". Malgré tout, conclue-t-elle : "avec les conséquences du réchauffement climatique, il y a forcément une adaptation à trouver pour les activités nordiques en privilégiant le "4 saisons" dans le Massif Jurassien".

Pierre-Albert Vandel, le patron de la Transjurassienne essaye lui aussi de prendre la chose avec philosophie : "On est des montagnards, vous savez, donc habitués à s'accrocher". L'objectif principal est maintenant de travailler sur le maintien d'une piste permanente chaque hiver, grâce au stockage de neige dès les premières chutes d'or blanc...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess