Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mondiaux de biathlon : résultats décevants pour les Français au relais mixte, la Norvège rafle la mise

La Norvège a été sacrée pour la 2e fois d'affilée championne du monde de relais mixte en ouverture des Mondiaux de biathlon, ce jeudi à Anterselva (Italie), alors que la France est passée totalement à côté de la course en ne finissant que 7e.

Johannes Boe et sa bande ont répondu présents au rendez-vous en se succédant à eux-mêmes au palmarès du relais mixte.
Johannes Boe et sa bande ont répondu présents au rendez-vous en se succédant à eux-mêmes au palmarès du relais mixte. © Maxppp - Hendrik Schmidt

Les Tricolores ont vécu un calvaire, ce jeudi, en Italie, lors de l'ouverture des Mondiaux de biathlon à Anterselva. Julia Simon, Justine Braisaz, Martin Fourcade, Quentin Fillon-Maillet ne pouvaient pas commencer plus mal la compétition. Pénalisés d'entrée par la défaillance au tir de Julia Simon, les Bleus n'ont terminé que 7e du relais mixte remporté par la Norvège, déjà médaillée d'or de la spécialité en 2019 à Ostersund.

Le quatuor norvégien (Marte Olsbu Roeiseland, Tril Eckhoff, Tarjei Boe, Johannes Boe) a devancé de 15,6 secondes l'Italie et de 30,8 secondes la République tchèque. 

Une lente agonie

Pour les Bleus en revanche, ce relais n'a été qu'une lente agonie. Dès le premier tir couché, Julia Simon a raté son tir, écopant d'un tour de pénalité. La jeune biathlète des Saisies, âgée de 23 ans, sera ainsi la principale responsable du fiasco français.  

Justine Braisaz n'a pas été plus en réussite avec trois erreurs à la carabine, rendant la tâche de Martin Fourcade et de Quentin Fillon-Maillet impossible. À l'arrivée, la France accuse un retard de 1 minute et 08 secondes sur les Norvégiens.

Se reprendre avant les choses sérieuses

Le premier acte du duel franco-norvégien tant attendu a donc tourné court. Il faut espérer que cette course ratée ne plombe pas l'ambiance dans le groupe et ne donne le ton pour la suite. Les choses sérieuses ne débuteront que vendredi avec les épreuves individuelles et le sprint dames.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu