Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sport d'hiver - ski - biathlon

Ski Alpin : Rémi Falgoux ce dimanche à l'ouverture de la Coupe du Monde à Sölden (Autriche)

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

L'Auvergnat Rémy Falgoux a été retenu en équipe de France pour l'ouverture de la Coupe du monde à Sölden (Autriche). Lors de cette première manche, l participera au Géant, ce dimanche (10h/13h).

Rémi Falgoux
Rémi Falgoux © Radio France - FFS/JPM

A 23 ans, Rémy Falgoux est revenu dans son club de Besse, après avoir fait le bonheur des Ménuires (Savoie). Même s'il n'a pas passé beaucoup de temps en Auvergne, c'est après une longue préparation que l'auvergnat arrive pour cette Coupe du Monde à Sölden en Autriche. "Le travail qui a été fourni cet été est bien en place. J'ai beaucoup travaillé sur ma dissociation en fin de courbe, pour être plus solide et plus dans mon pied extérieur" explique le skieur bessard. 

Un plateau relevé 

Rémy Falgoux attend donc ce dimanche matin avec impatience. _"C'est un gros événement : c'est l'ouverture, il y a vraiment tout le monde"insiste-t-il, sans pour autant se mettre une grosse pression. "Si je fait mon ski, on verra ce qui se passe une fois que j'aurais passé la ligne." _

L'auvergnat a déjà pris le départ de deux épreuves de Coupe du monde à Alta Badia (Italie), en décembre, et à Adelboden (Suisse), en janvier. Mais, malheureusement, ces deux sessions ne lui avait pas réussi : il était sorti de la piste à chaque fois lors de la première manche de ces deux Géants. "Je l'appréhende plutôt sereinement, je sais qu'il faut que je prenne ma chance, parce que de toute façon, je vais partir loin et qu'en Coupe du Monde, il ne faut pas se regarder et il faut envoyer ce qu'on a" précise le sportif, qui a donc prévu de tout donner. 

Il faut dire que cette Coupe du Monde est particulière puisque la rentrée se fera en l'absence du premier de la classe, l'autrichien Marcel Hirscher qui a pris sa retraite sportive après avoir survolé la coupe du monde pendant huit ans. 

A noter que deux auvergnats seront à Sölden ce week-end : Rémy Falgoux sur le circuit masculin, mais aussi la cantalienne Ninon Esposito

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu