Rugby

28e journée de Pro D2 de rugby : Bourgoin résiste au leader mais s'incline 33 à 6 à Oyonnax

Par Paul Bohec, France Bleu Isère vendredi 21 avril 2017 à 22:07

Les Berjalliens se sont accrochés au leader, Oyonnax, mais ont finalement baissé pavillon, logiquement, lors de la 28e journée de Pro D2 de rugby.
Les Berjalliens se sont accrochés au leader, Oyonnax, mais ont finalement baissé pavillon, logiquement, lors de la 28e journée de Pro D2 de rugby. © Maxppp -

Bourgoin-Jallieu, déjà relégué, a joué le jeu à Oyonnax et a longtemps résisté au leader de Pro D2 avant de craquer. Les rugbymen Berjalliens n'ont cependant pas à rougir de leur performance, eux qui auront tenu tête aux Rouge et Noir pendant près d'une demie-heure. Au final, ils s'inclinent 33 à 6.

Il n'y avait pas de suspense à Oyonnax vendredi soir pour cette 28e journée de Pro D2 de rugby. Le leader qui avait impérativement besoin d'une victoire pour rester en tête du classement recevait le CSBJ, bon dernier et déjà relégué, qui ne compte que 4 victoires cette saison, dont aucune à l'extérieur. Pourtant, les Ciel et Grenat ont opposé une belle résistance aux Oyomen.

Après un très bon début de match, Bourgoin-Jallieu a mené jusqu'à 6 à 0 sur la pelouse des Rouge et Noir. Jusqu'à la demie-heure de jeu, ils étaient devant au tableau d'affichage avant de, logiquement, subir la loi du leader. Oyonnax avait besoin du bonus offensif, alors Oyonnax a pris le bonus offensif. Les Rouge et Noir ont inscrit trois essais coup sur coup avant la pause par Geledan (26e), Tian (29e) et Hall (40e). À la pause, l'USO est devant : 21 à 6.

Une deuxième mi-temps (presque) solide

Il y a deux semaines, Bourgoin avait coulé à domicile contre Mont-de-Marsan. Contre Oyonnax, ils ont décidé de serrer la vis pour ne pas repartir avec une nouvelle valise. Les Ciel et Grenat ont crânement joué leur chance, mais après la mi-temps, ils ont décidé de stopper l'hémorragie. Jusqu'à la 72e minute, ce fut une réussite : aucun point marqué, mais surtout, aucun point encaissé. Malheureusement, Oyonnax appuie une nouvelle fois sur l'accélérateur et inscrit deux essais en fin de match. Score final : 33 à 6. Bourgoin a résisté et limité la casse.

"On a montré une image de rugbymen professionnels. On est au fond du gouffre, mais on s'était promis de faire un bon match. Je suis très fier des gars parce que la plupart d'entre nous ne jouera plus à ce niveau", Jean-François Coux, ailier du CSBJ

Les points

Oyonnax : 5 essais de Geledan (26e), Tian (29e), Hall (40e), Gondrand (73e) et Codjo (75e) et 4 transformations de Botica (26e, 29e et 39e) et Gondrand (75e)

Bourgoin : 2 pénalités de Bouillot (14e et 23e)