Rugby DOSSIER : FCG, la saison 2016-2017

4e journée de Top 14 : Grenoble se donne de l'air en battant Brive au Stade des Alpes (36 - 23)

Par Antonin Kermen, France Bleu Isère dimanche 11 septembre 2016 à 14:35 Mis à jour le dimanche 11 septembre 2016 à 17:20

Sona Taumalolo et Laurent Bouchet après l'essai du premier
Sona Taumalolo et Laurent Bouchet après l'essai du premier - Jacques Robert - FCG Rugby

Au terme d'un match incroyablement tendu qui aura vu deux grenoblois et un briviste être exclus, le FC Grenoble s'est finalement imposé dans cette 4e journée de Top 14 en rugby et remporte donc sa toute première victoire depuis le début de la saison.

Après trois défaites consécutives pour commencer la saison, le FCG se devait de réagir pour son deuxième match à domicile, contre Brive. "J'ai dit à nos joueurs avant le match : on doit trouver la clé, raconte Bernard Jackman, le manager du FCG. Peu importe comment on gagnait le match, si on gagne on va vraiment déclencher quelque chose." Rapidement menés 10 à 3, les Grenoblois reviennent au score avant d'enclencher la seconde pour rentrer aux vestiaires avec un avantage de 7 points : 20 à 13 à la mi-temps.

Une bagarre générale

Seulement, sur une dernière mêlée briviste, une bagarre générale éclate impliquant joueurs, remplaçants et même membres du staff venus calmer les esprits. L'arbitre, Sébastien Minery, sort les cartons : un pour le pilier de Brive, Damien Jourdain, et deux rouges côté grenoblois pour Nigel Hunt et Sona Taumalolo. "Malheureusement je ne comprends pas le carton rouge pour Nigel (Hunt), commente le 3e ligne Fabien Alexandre. Il y a des coups qui ont été donnés de partout et il (l'arbitre) a ciblé Nigel."

À 14 contre 13, le FCG fait preuve d'une remarquable abnégation pour résister à la pression d'un adversaire qui recolle peu avant l'heure de jeu grâce à Asieshvili (26 - 23 à la 57'). Métamorphosés par rapport au match face au LOU la semaine dernière, les Grenoblois mettent la pression en mêlée et récupèrent un ballon important qui permet à Armand Battle de filer à l'essai (33 - 23). Cette mêlée justement c'est l'un des points positifs à tirer de ce match pour Fabien Alexandre : "On a montré qu'on pouvait avancer en mêlée contre une équipe de Brive en pleine confiance... on est pas descendus".

On peut sortir la tête haute, on s'est respecté (Laurent Bouchet)

Dans une atmosphère insoutenable, le FCG finit même le match à 12 mais ne plie pas. Un match à l'orgueil comme le souligne le talonneur Laurent Bouchet : "Avant le match on s'est dit j'espère que tout le monde se souvient ce qu'il a dit après le match (de Lyon) : on a pris le maillot de Grenoble et on a dû dire chacun à notre tour ce qu'il représentait pour nous. Et si on sortait de ce terrain avec la défaite on était des menteurs. Aujourd'hui on peut sortir la tête haute, on s'est respecté." Les rugbymen grenoblois peuvent exulter à la fin du match : ils sont toujours derniers de Top 14 mais remportent cet après-midi une victoire cruciale qui les ramène à une longueur de Pau et Bayonne.

Les points

Grenoble : 3 essais Taumalolo (21') McLeod (37') Batlle (63'), 3 transformations Wisniewski (21', 37', 63'), 5 pénalités Wisniewski (3', 28', 44', 56'), Bosch (76')

Brive : 2 essais Lapeyre (15') Ashieshvili (56'), 2 transformations Germain (15', 56'), 3 pénalités Germain (5', 33', 45')

Les exclusions

Exclusions temporaires

Grenoble : Oz (72', antijeu)

Brive : Ledevedec (60', antijeu), Buys (78', antijeu)

Exclusions définitives

Grenoble : Taumalolo (40', bagarre), Hunt (40', bagarre)

Brive : Jourdain (40', bagarre)