Rugby DOSSIER : FCG, la saison 2016-2017

7e journée de Top 14 de rugby : Grenoble battu 31 - 3 à Toulouse

Par Virginie Salanson et Antonin Kermen, France Bleu Isère samedi 1 octobre 2016 à 20:27

Le Toulousain Maxime Médard (à g.), plaqué par Gilles Bosch lors du dernier déplacement du FCG à Toulouse, en novembre 2015.
Le Toulousain Maxime Médard (à g.), plaqué par Gilles Bosch lors du dernier déplacement du FCG à Toulouse, en novembre 2015. © Maxppp -

Le FC Grenoble rugby s'est incliné 31 à 3 samedi soir à Toulouse lors de la septième journée du Top 14 de rugby. Une sixième défaites en sept journée de Top 14 qui laisse les grenoblois à la dernière place du classement. Mais Grenoble a aussi des raisons de positiver.

Après la défaite traumatisante de la semaine dernière contre Pau au Stade des Alpes (39-38), les grenoblois étaient partis à Toulouse avec l'envie de si ce n'est gagner au moins relever la tête. Quelque part, ils l'ont fait. En tout cas au regard de leurs dernières sorties cette saison à l'extérieur. Que ce soit à Castres ou chez le Stade Français, Grenoble avait totalement craqué en défense. Ce ne fut pas le cas au stade Ernest Wallon.

Toulouse domine, Grenoble défend

Bien sûr les Toulousains ont mérité cette victoire bonifiée grâce à 4 essais de Galan (14ème), Médard (32ème), Gray (45ème) et Fritz (50ème). Dominateur, le Stade Toulousain a fait parler sa puissance et Grenoble n'a pas eu beaucoup de ballons à négocier. "Quand tu est dominé physiquement, c'est compliqué de mettre de la vitesse au jeu" reconnait Gilles Bosch. Mais, au moins les grenoblois se sont accrochés "on s'est retrouvé sur des bases défensives" poursuit le demi d'ouverture du FCG "le score est lourd donc c'est compliqué de dire ça, mais au niveau du ressenti il y a ce point positif".

"Le cauchemar est presque fini". Bernard Jackman, entraîneur du FCG

Encore pénalisé par l'absence de plusieurs joueurs cadres, Grenoble qui reste lanterne rouge du Top 14 se satisfait d'avoir donc défendu jusqu'au bout "il y a des matchs ou il était difficile de faire du jeu mais ou l'état d'esprit était dégueulasse, là ce soir c'est quand même différent" assure le troisième ligne Mahamadou Diaby". Malgré la défaite, les grenoblois estiment qu'ils peuvent construire sur leur engagement défensif, qui leur a permis de ne pas encaisser le moindre point dans la dernière demi-heure de jeu. "Le cauchemar est presque fini" estime même l'entraîneur du FCG Bernard Jackman "On va passer cette période ensemble. La solidarité du groupe est très importante, elle est impressionnante. Si on garde cet état d’esprit, ça va le faire. Je vous le garantis, Grenoble n’est pas mort"

Mahamadou Diaby après la défaite du FCG à Toulouse (31-3)

Mais après sept journée de Top 14 Grenoble reste à la dernière place, et n'aura d'autre choix que de s'imposer contre Bayonne la semaine prochaine au Stade des Alpes, dans un nouveau match contre un concurrent dans la course au maintient.

Les points

Toulouse : 4 essais Galan (14), Médard (33), T. Gray (45), Fritz (51), 4 transformations Bézy, 1 pénalité Bézy (22)

Grenoble : 1 pénalité Bosch (18)

Suivre le FCG

Facebook - Twitter - Dailymotion - Instagram