Rugby

9e journée de Top 14 : Grenoble encore largement battu à l'extérieur par Toulon, 42 - 12

Par Paul Bohec et Julien Morin, France Bleu Isère samedi 29 octobre 2016 à 21:09

La mêlée grenobloise n'a pas été à la hauteur face à Toulon.
La mêlée grenobloise n'a pas été à la hauteur face à Toulon. © Maxppp -

Décidément, les matchs se suivent et se ressemblent pour le FC Grenoble à l'extérieur. Les rugbymen grenoblois se sont inclinés contre Toulon, 42 - 12. Ils restent avant-derniers de Top 14 avec cinq points de retard sur Castres, premier non-relégable.

Si le FCG avait gagné à Toulon il y a un peu plus de trois ans, la donne n'a pas été la même à Mayol samedi soir. Pourtant déterminés à créer l'exploit et ramener quelque chose de ce déplacement compliqué, les Rouge et Bleu ont cédé face à l'armada toulonnaise. Dépassés en mêlée, "l'une des meilleure d'Europe" selon le troisième ligne grenoblois Fabien Alexandre, les Rouge et Bleu n'ont jamais su réellement inquiéter des Varois bien trop dominateurs.

Toulon inscrit 12 points en quatre minutes et coule Grenoble

Rapidement devant au tableau d'affichage, les Toulonnais ont pourtant vu Grenoble revenir grâce à un essai de Sawailau (5-5, 13e). Les Isérois ont tenu tête à leurs adversaires pendant une bonne demie-heure, mais les hommes de Mike Ford, dont c'était la première sur le banc toulonnais, ont passé la seconde et ont creusé un écart conséquent en quatre minutes. Deux essais (dont un de pénalité), soit 12 points marqués entre la 32e et la 36e, Grenoble ne s'en relèvera pas.

Des retours attendus côté FCG

En deuxième mi-temps, la physionomie du match est restée telle quelle. Malmenés en mêlée, les Grenoblois ont été de nouveau sanctionnés par un carton jaune et un essai de pénalité (28 - 5, 57e). Malgré les nombreux retours de blessure : Aplon était titulaire et capitaine, Edwards, Roodt et Grice sont rentrés en cours de match, le FCG n'a pas réussi à faire basculer la balance en sa faveur. Malgré tout, "ça fait du bien dans les têtes de tout le monde de les revoir sur le terrain, confie l'ouvreur grenoblois Jonathan Wisniewski. Ce sont trois joueurs qui sont indispensables à notre équipe." Grenoble encaissera encore deux autres essais et sauvera l'honneur par Gio Aplon, pour un résultat conforme aux précédents : 30 points d'écart, c'est l'addition moyenne loin de ses bases. Pourtant, Éric Pilaud, le nouveau président du FCG veut retenir le positif de ce match : "Il faut qu'on bâtisse sur ce qui va mieux : la défense va mieux malgré les essais, la solidarité va mieux, l'infirmerie se vide, c'est là-dessus qu'on va construire."

Seul motif de satisfaction pour Grenoble : la défaite de Pau, concurrent au maintien, à domicile dans l'après-midi. Samedi prochain, nouveau déplacement, à Clermont cette fois, et l'envie d'y "faire un miracle, pour Jonathan Wisniewski. Avant la réception de Bordeaux qui sera vitale."

Les points :

Toulon : 6 essais - Bastareaud (5), de pénalité (33, 57), Gorgodze (36), Suta (66) Muller (75) ; 3 transformations Trinh-Duc (33, 57) Bernard (66); 2 pénalités Trinh-Duc (19, 47)

Grenoble : 2 essais Sawailau (13), Aplon (68) ; 1 transformation Wisniewski (68)

Partager sur :