Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Top 14 : résultats, classement et calendrier

A jamais les premiers, ils racontent le Brennus de l'ASM en 2010 - Anthony Floch

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le samedi 29 mai au stade de France, l'ASM Clermont remportait pour la première fois le Bouclier de Brennus. Après dix finales perdues, le club auvergnat touchait enfin le Graal. Une victoire historique contre les Catalans de Perpignan. Et la consécration. L'arrière Anthony Floch se souvient.

L'arrière Anthony Floch, auteur d'un drop en finale
L'arrière Anthony Floch, auteur d'un drop en finale © Maxppp - Philippe Lecoeur

"C'est le drop que j'ai tapé en étant le plus relâché de ma carrière". Et pourtant c'est celui claqué en finale ce samedi 29 mai 2010 au stade de France. Anthony Floch explique pourquoi. "Je pense sur le coup qu'il y a une touche en faveur de Perpignan, donc je me dis que je n'ai rien à perdre, il est magnifique, et c'est vrai qu'il a compté pour moi". En scellant le score de cette finale à la 68e minute de la rencontre, l'arrière auvergnat a définitivement fait basculer les choses. les Catalans ne s'en remettront pas.

Moi, gamin auvergnat, au club depuis l'âge de dix ans, j'ai dépassé mes rêves... Anthony Floch, arrière de l'ASM en 2010

"Il y a des images qui reviennent" se souvient celui que ses partenaires avaient baptisé "le Chinois". Des flashs comme "le départ de l’hôtel en bus, cette sérénité qui se dégageait du groupe, l'arrivée au stade, l'échauffement, le début du match, Porical qui n'est pas dans grand jour, et là je me dis que ça va être différent cette fois".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Et pourtant, Anthony Floch a bien failli ne pas jouer ces phases finales. "Je n'avais manqué que deux ou trois matchs cette saison, j'étais cramé" avoue l'arrière habituellement si véloce. "Contre Castres, je finis rincé au Michelin, et Vern me dit qu'il va faire jouer Aurélien Rougerie en 15 à Biarritz pour terminer la phase régulière, le problème, c'est qu'il a été très bon, et qu'il était titulaire à nouveau en barrage contre le Racing" poursuit l'ancien international (3 sélections). "Je l'ai très mal vécu, c'est la première fois que je raconte cette histoire, je suis allé voir Vern dans son bureau, ça s'est très mal passé, j'ai failli claquer la porte, il m'a dit que ce serait fini si je faisais ça, j'ai ravalé ma fierté, et j'ai bien fait"

Anthony Floch se souvient de 2010

Titulaire en demi-finale à Saint-Etienne contre Toulon, et auteur également d'un drop à Geoffroy-Guichard, Anthony Floch est titulaire en finale avec le numéro 15 dans le dos. Un maillot jaune et bleu qu'il aura porté 227 fois en match officiel.

Biberonné à la mamelle jaune et bleu

De cette époque, il garde évidemment de très bons souvenirs. "C'est fabuleux d'avoir fait parti de ce groupe qui a ramené pour la première fois le Bouclier". On se souviendra aussi de ce sauvetage dans l'en-but en finale cinq minutes avant le coup de sifflet final. Et donc de ce drop un peu plus tôt. "Je n'allais quand même pas laisser Morgan et Napo marquer tous les points de la finale, je voulais laisser mon empreinte pour l'histoire et mon nom sur le tableau" sourit Anthony Floch.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Formé à Chateaugay, Anthony Floch a quitté l'ASM en 2013 pour rejoindre Montpellier. Il a mis un terme à sa carrière trois ans plus tard. L'ancien arrière occupe désormais le poste d’entraîneur des espoirs du MHR.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess