Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

A jamais les premiers, Vern Cotter raconte le Brennus de l'ASM en 2010

Par

Le samedi 29 mai au stade de France, l'ASM Clermont remportait pour la première fois le Bouclier de Brennus. Après dix finales perdues, le club auvergnat touchait enfin le Graal. Une victoire historique contre les Catalans de Perpignan. Et la consécration. L'entraineur, Vern Cotter, se souvient.

Vern Cotter présentant le Brennus place de Jaude Vern Cotter présentant le Brennus place de Jaude
Vern Cotter présentant le Brennus place de Jaude © Maxppp - Franck Boileau

"On vient de sortir du confinement, comme vous en France". Depuis sa Nouvelle-Zélande natale, Vern Cotter attend de pouvoir rejoindre les îles Fidji dont il est le nouveau sélectionneur. Mais faute d'avions, "il n'y a pas de vols", l'ancien entraîneur de l'ASM a bien voulu se prêter au jeu, et replonger dans ses souvenirs. "Tout le monde en parle en ce moment, et c'est vrai que ça vaut la peine de se poser quelques minutes et réfléchir" explique le technicien arrivé à la tête de l'équipe en 2006. "Il faut savourer ce moment important pour l'Auvergne, le club, les joueurs, c'est une belle histoire après 3 ans, avec des échecs chaque année, et finalement c'est la 4e année". Battus par le Stade Français en 2007, puis par Toulouse en 2008, et Perpignan en 2009, l'abnégation des Clermontois a été récompensée. Après dix finales perdues, c'est le soulagement. 

Publicité
Logo France Bleu

J'avais passé un contrat avec René Fontès... Vern Cotter, entraineur de l'ASM entre 2006 et 2014

Vern Cotter revient sur la genèse. Et l'engagement pris avec le président de l'époque, René Fontès. "Il m'a dit, Vern, il faut qu'on soit champion de France, on avait tous ça en tête". Le néo-zélandais revient sur le parcours difficile en phases finales. "Le barrage contre le Racing a été compliqué, ensuite la demie contre Toulon également, et on arrive en finale contre Perpignan".

Vern Cotter, l'entraineur de l'ASM en 2010 © Maxppp - Richard Brunel

L'ancien troisième ligne raconte l'esprit de revanche qui animait l'équipe. "J'ai senti quelque chose de différent, on n'était pas en train de ressasser qu'on a toujours perdu contre Toulouse, qu'on a jamais gagné en finale, là on retrouvait Perpignan, une équipe contre laquelle on avait déjà perdu l'année précédente, mais cette fois je n'ai pas senti de doute chez les mecs, et 45 minutes avant le coup d'envoi, j'ai ressenti la même chose avec le public, il faisait du bruit, les joueurs s'échauffaient, et je me suis dis si on ne gagne pas aujourd'hui, je ne sais pas ce qu'il faut faire"

loading

Vern Cotter restera le premier entraîneur ayant ramené le Bouclier sur la place de Jaude. "C'est une belle histoire" répète l'homme habituellement réservé, qui en impose avec sa stature et son regard d'acier, mais qui s'est laissé gagné par l'émotion le 29 mai 2010 au soir. Les larmes qu'il n'a pu retenir sur la pelouse du stade de France montre "le soulagement d'être la première équipe titrée pour Clermont, pour le public aussi, et qu'on ne parle plus des losers, il a fallu du caractère pour le faire, et la passion des supporters".

Vern Cotter a quitté l'ASM en 2014 pour diriger l'équipe d'Ecosse. En 2017, il revient en France en tant que manager général à Montpellier. Depuis le 28 janvier dernier, il est le nouveau sélectionneur des Fidji. 

Son bilan en jaune et bleu est de 188 victoires, 8 nuls, 87 défaites en 283 rencontres . Un titre de champion de France en 2010 et le Challenge Européen en 2007.

Publicité
Logo France Bleu