Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Aline Sagols, ex-joueuse et consultante rugby : "Le plus compliqué pour moi a été le regard des femmes"

lundi 27 mars 2017 à 10:16 Par Cyrille Manière et Jennyfer Bec, France Bleu Roussillon

Aline Sagols est un personnage incontournable du rugby dans le département. Ancienne joueuse internationale, elle a été entraîneuse et a occupé bien d'autres fonctions au sein et au service du rugby féminin. Elle est aujourd’hui aussi consultante USAP sur France Bleu Roussillon.

Aline Sagols
Aline Sagols - Zebulon Nog

Perpignan, France

Aline Sagols est une passionnée de rugby, s'il a bien fallu un combat pour que le rugby féminin se fasse une place, alors oui elle a été et reste une militante active. Elle a d'abord joué au handball jusqu'à ses 21 ans avant de se mettre au rugby. Joueuse jusqu'à ses 42 ans (Banyuls, Barcarès et Toulouges), avec une trêve le temps des grossesses, elle a été internationale. Après sa carrière de joueuse, elle a également entraîné (Rassemblement Argeles-Elne-La côte vermeille et la côte vermeille). Depuis 2014, elle est consultante France Bleu Roussillon et "désormais on m'arrête dans le rue pour me parler de l'USAP, avant ce n'était pas imaginable."

Son CV est conséquent et son palmarès à la hauteur. Le parcours d'une vraie championne à la carrière bien remplie mais avec une petite frustration : "Avec l'équipe de France ou en club, à chaque fois, les médias nous posaient la même questions. On ne nous parlait jamais du match qu'on préparait, on nous posait toujours les questions sur nos débuts dans le rugby, si c'était à cause du père ou du frère qu'on jouait. Une femme doit toujours se justifier de jouer au rugby."'

"Monsieur Lapasset, ça manque de filles dans votre clip"

SI le rugby lui a apporté de nombreuses joies, elle a dû faire face à des situations compliquées avec ce sentiment de devoir rester digne et de défendre une cause, alors que ce n'était qu'un simple sport : "le plus compliqué a toujours été le regard des autres femmes. Quand j'allais à l'école chercher mes enfants, je voyais bien les regards des autres mamans si j'avais un bleu ou un cocard. Quant aux regards des hommes, ça m'a toujours glissé dessus."

Le combat a été permanent depuis ses débuts dans le rugby en 1994. Elle se souvient aussi d'un échange avec le président de la Fédération Bernard Lapasset : "La fédé avait fait un clip qui était génial sur le rugby, école de la vie et je lui avais dit que ça manquait de fille dans le club, il n'y en avait pas. il m'avait dit que j'avais raison. Je pense qu'aujourd'hui ça ferait scandale, ce ne serait pas possible."

Aline Sagols défend les filles auprès de Bernard Lapasset

Aline Sagols croit fermement à l'épanouissement des petites filles et des adolescentes grâce au rugby. pour elle la sensibilité féminine est même désormais indispensable au rugby, à tous les étages. Elle se livre et se confie dans le documentaire "les femmes au coeur de la mêlée" sur France Bleu Roussillon.