Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Angoulême - USAP (17-31) : Pierre Reynaud, 21 mois après, savoure

-
Par , France Bleu Roussillon

Le troisième ligne catalan n'avait plus joué depuis mai 2019 sous le maillot usapiste. Pierre Reynaud a fait son retour dans un match pas ordinaire pour une victoire à Soyaux Angoulême 31 à 17.

Pierre Reynaud a rejoué pour l'USAP à Angoulême
Pierre Reynaud a rejoué pour l'USAP à Angoulême © Maxppp - Renaud Joubert

Est-ce la renaissance de Pierre Reynaud ? Le troisième ligne n'avait plus porté le maillot depuis le dernier match de l'USAP en TOP 14, le 25 mai 2019 à Toulouse (défaite 47 à 7). En cette fin de saison de Top 14, Pierre Reynaud était d'ailleurs une des quelques satisfactions de l'effectif catalan. Mais, depuis ce jour, plus rien ! Plus une seule minute de temps de jeu en match officiel.

Victime de la concurrence et d'une troisième ligne très fournie côté USAP, Il n'a plus figuré sur une feuille de match : une longue traversée du désert pour lui avec seuls les entraînements pour s'exprimer. Son heure est enfin venue pour ce match à Angoulême. En 21 mois, rien n'a changé, toujours le sang-et-or sur le casque et dans le cœur. 

A la fin du match en conférence de presse, une seule question sur son retour suffit à faire monter l'émotion et à rendre quasi sans voix le grand bavard : "Ca fait beaucoup de bien, ça a été long et c'est un bonheur de rejouer avec ce maillot, ça fait du bien, oui. C'est bon de jouer avec ces mecs-là, ce maillot-là, c'est le plus beau sport du monde quand ça se passe comme ça", les yeux humides et la voix tremblante en disent beaucoup plus que ces quelques mots qui sortent de manière saccadée.

Je devais m'éclater et prendre du plaisir

Près de deux ans sans jouer et soudainement Pierre Reynaud se retrouve à enchaîner 80 minutes. Mais, dans un match très important pour son équipe il n'y avait pas de place pour les questions et les sentiments personnels avant le coup d'envoi : "bizarrement je n'ai eu aucun stress ou boule au ventre parce que le groupe a vachement été autour de moi, les coéquipiers m'ont donné beaucoup de confiance. Tout le monde m'a dit de me régaler et le mot clef était vraiment le plaisir car je ne sais pas quand sera le prochain match ni même s'il y en aura un autre. Je devais m'éclater et prendre du plaisir et c'est ce que j'ai fait."

Ce vendredi soir, Pierre Reynaud a pris place dans une USAP qui a mis en avant ses vertus pour déjouer le piège charentais. Réduite à 14 à la 25e minute (carton rouge pour Charles Géli) et menée 10 à 3 à la mi-temps, l'USAP s'est ensuite retrouvée : "ce carton rouge nous a sûrement réveillés et mis dans le match. On a encore plus réalisé que ça allait être très dur et on s'est dit qu'on devait avoir deux fois plus envie qu'eux. Si on a gagné, c'est qu'on a réussi. Ce n'est sans doute pas le match le plus abouti mais d'un point de vue des valeurs, il va être important pour la suite."

Pierre Reynaud a retrouvé le terrain et a désormais une grosse envie d'y revenir, surtout aux côtés de Lucas Bachelier de nouveau impérial sur ce match. Les deux compères de Cerdagne Capcir ont fait des heureux.

L'USAP voulait se relancer à Angoulême ou surtout éviter de s'empêtrer dans ses doutes, elle repart finalement avec des réponses positives sur son état d'esprit. Une soirée dont il faudra peut-être se souvenir : à la mi-temps des matchs, l'USAP était  virtuellement à 6 points de Vannes au classement. 40 minutes plus tard, la tendance s'est complètement inversée et les Catalans ont repris la tête de la PRO D2.

Une soirée avec bonnes nouvelles pour l'USAP et si Ugo Mas a fait son tout premier match chez les pros en troisième ligne, Pierre Reynaud se souviendra aussi de cette soirée-là comme son deuxième premier match en sang-et-or

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess