Rugby

Argentine-Géorgie : Juan Martin Hernandez, l'inspirateur des Pumas

Par Yves Maugue, France Bleu vendredi 25 septembre 2015 à 6:00

Juan Martin Hernandez, ici face à l'Australien Quade Cooper
Juan Martin Hernandez, ici face à l'Australien Quade Cooper © Reuters

L'Argentine, possible adversaire du XV de France en quart de finale, joue une grande part de sa qualification ce vendredi soir face à la Géorgie. Les Pumas compteront sur leur star Juan Martin Hernandez.

Juan Martin Hernandez est un diamant à l'état brut. Un joueur capable de gagner des matches à lui tout seul. Un joueur qui, surtout, ravit les pupilles des amateurs de rugby. Il invente des gestes sortis d'on ne sait où. Et il est capable de créer le danger à tout moment dans les défenses adverses. Techniquement, il n'a quasiment pas d'égal sur la planète ovale. 

Deux passes de génie

Demandez d'ailleurs aux Néo-Zélandais ce qu'ils en pensent. Le joueur argentin leur a fait tourner la tête dimanche soir même si les Blacks ont fini par mettre à la raison ces imprévisibles Pumas (26-16).

►►►A lire aussi : Des All Blacks bousculés mais souverains face aux Argentins.

Mais El Mago, désormais titulaire au poste de trois quart centre après avoir évolué ouvreur ou arrière, a signé une superbe performance. Présent en défense, il a également signé deux chisteras très inspirées qui ont totalement déstabilisé l'organisation néo-zélandaise. Ces inspirations géniales, c'est la marque de fabrique d'un joueur qui dispute en Angleterre sa troisième Coupe du monde. En 2003, il était un jeune débutant au sein de la sélection argentine. En 2011, il n'avait pas pu disputer la compétition en Nouvelle-Zélande victime d'une rupture du ligament du genou. En revanche, il reste le cauchemar du XV de France lors de l'édition 2007. Alors que la Coupe du monde se déroulait en France, les Argentins avaient remporté le match d'ouverture face aux Bleus. Les deux équipes s'étaient retrouvées lors de la petite finale et Juan Martin Hernandez et les Pumas avaient de nouveau battu les Français et décroché la 3ème place.

Il a fait l'essentiel de sa carrière en France

Cela n'empêche pas Juan Martin Hernandez d'avoir construit en France l'essentiel de son palmarès. Il a porté pendant six ans le maillot du Stade Français (deux titres de champion de France en 2004 et 2007), quatre ans celui du Racing 92 et il fait partie depuis janvier 2014 de l'armada du Racing Club de Toulon avec laquelle il est devenu au printemps champion d'Europe.

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015

Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 - Radio France
Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 © Radio France - Maxppp